fr | en

BAZILE Castera

RETOUR

Castera Bazile«Ses peintures sont des compositions instinctives avec des teintes chaudes et harmonieuses et l’expression de la sincérité typique des haïtiens».

                                   Gérald Alexis, Peintres Haïtiens.

Castera BAZILE est né le 7 octobre 1923 à Marbial, quartier de la commune de Jacmel. Il fréquente l’école presbytérale de Cochon-gras à Jacmel. Orphelin très jeune, il est élevé par sa grand-mère centenaire qui lui inculque de solides principes ainsi que le respect du travail. A onze ans, Bazile se rend à Port-au-Prince, contraint de trouver du travail plutôt que de poursuivre ses études. C’est ainsi qu’en novembre 1945, il entre au Centre d’art comme homme à tout faire.

Stimulé par l’effervescence artistique du Centre d’art, il se lance lui-même dans la peinture en 1947, encouragé par DeWitt Peters qui voit en lui un grand talent. Il s’attache particulièrement aux thématiques touchant à la vie quotidienne : la maternité, la naissance ou la pauvreté. Bazile développe une grande maîtrise des contrastes et des couleurs, maniant les variations de bleu, de bleu-vert, de jaune avec des notes occasionnelles de vermillon pur et de vert intense. Son style personnel se dirige rapidement vers une simplification des formes et de distribution audacieuse de couleur pure.

Fervent catholique et fin connaisseur du vaudou, sa foi intense inspire ses plus belles œuvres. Dans ses tableaux religieux, la dualité des croyances catholiques et vaudou lui permet de renouveler l’art religieux tout en incarnant la spécificité de la culture haïtienne.

La puissance de son expression s’avère adaptée aux proportions monumentales de la fresque. Son souci de réalisme symbolique fait de lui un muraliste naturel exceptionnel. Sélectionné en 1951 avec sept autres peintres dont Philomé Obin et Rigaud Benoit, il peint trois fresques historiques dans la cathédrale épiscopale de Sainte-Trinité à Port-au-Prince : L’Ascension du Christ dans l’abside, Le Baptême du Christ et Le Christ expulse les changeurs d’argent du Temple dans le transept nord. L’édifice est fortement endommagé lors du séisme du 12 janvier 2010 mais Le Baptême de Jésus est en partie épargné. Ces œuvres monumentales comptent parmi ses plus réussies. On les compare souvent aux fresques de Piero della Francesca pour le traitement de la composition et de la perspective.

Très rapidement, sa carrière prend une dimension internationale. Il participe avec succès à plusieurs expositions en Haïti mais également aux États-Unis et en Europe. Il remporte, en 1955, le premier grand prix du Concours International des Caraïbes parrainé par la société ALCOA. Il gagne également en 1957 un concours artistique organisé par le magazine Holiday et reçoit une récompense de 1.000 $, somme importante pour l’époque. Bazile est l’un des artistes haïtiens les plus collectionnés. Ses œuvres sont présentes dans des collections permanentes publiques et privées comme le Musée d’Art Haïtien du Collège Saint-Pierre à Port-au-Prince, le Milwaukee Art Museum et le MoMA à New York.

Considéré comme un artiste haïtien majeur, Castera Bazile meurt à 43 ans de la tuberculose, le 27 février 1966, au sanatorium de Port-au-Prince. Il était à l’apogée de sa carrière.

 

Expositions

Années 2010

– 2015, Les Grands Maîtres de la Peinture Populaire Haïtienne, 1945-1970, Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), Port-au-Prince, Haïti.

– 2014 – 2015, Haïti : Deux Siècles de Création Artistique, Galerie Nationale, Grand Palais, Paris, France.

– 2014, La Peinture Haïtienne et ses tendances, Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), Port-au-Prince, Haïti.

– 2012 – 2013, Kafou : Art & Vodou, Nottingham Contemporary, Nottingham, Royaume-Uni.


Années 2000

– 2006, Allegories of Haitian Life from the Collection of Jonathan Demme, Bass Museum of Art, Floride, Miami, États-Unis.

– 2003, Synthèse I/ la Peinture Haïtienne de la deuxième moitié du XXe siècle, Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), Port-au-Prince, Haïti.

– 2003, Synthèse I/ la Peinture Haïtienne de la deuxième moitié du XXe siècle, Museo de Bellas Artes, La Havane, Cuba.

 

Années 1990

– 1999, Les Premiers Primitifs, Musée d’Art Haïtien du Collège Saint-Pierre, Port-au-Prince, Haïti.

– 1993, Haitian Masters : The First Generation, Galerie Lakaye, Californie, Los Angeles, États-Unis.

– 1993, The Joyful Spirit : Three Generations of Haitian Art, New Jersey Center for Visual Arts, New Jersey, Summit, États-Unis.

– 1992, A Haitian Celebration Art and Culture, Milwaukee Art Museum, Milwaukee, États-Unis.

– 1992, Le Symbolisme de la Croix, Hommage à Georges LIAUTAUD, Musée d’Art Haïtien du Collège Saint-Pierre, Port-au-Prince, Haïti.

 

Années 1980

– 1989, Where Art is Joy, Forty years of Haitian Art, Fort-Lauderdale Museum of Art, Fort-Lauderdale, États-Unis.

– 1985, Le Centre d’art : Ses Débuts, Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), Port-au-Prince, Haïti.

– 1985, Haitian Art, the Legend and Legacy of the Naive Tradition, Davenport Art Gallery, Davenport, États-Unis.

– 1984-1985, Haitian Art from the Angela Gross Collection, The Woodmere Art Museum, Philadelphie, États-Unis.

– 1984, 193e exposition, 40e anniversaire du Centre d’art, Peintures des Premiers artistes, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1984, Important Latin American Paintings, Drawings, sculpture, prints and Haitian paintings, Sotheby Parke Bernet, New-York, États-Unis.

– 1983, Peintures Haïtiennes hier et aujourd’hui, Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), Port-au-Prince, Haïti.

– 1983, En l’honneur des Héros de l’Indépendance Haïtienne, Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), Port-au-Prince, Haïti.

– 1982, Three Generations of Haitian Art, Allentown Art Museum, Allentown, États-Unis.

– 1981, Haitian Art : An Exhibition in Tribute to René Belance, Brown University, Churchill House, Providence, États-Unis.

– 1980, Kunstalle, Berlin, Allemagne.

 

Années 1970

– 1979, Haitian Art, New Orleans Museum of Art, New Orléans, États-Unis.

– 1979, Kunst aus Haïti, Staatlichen Kunstalle, Berlin, Allemagne.

– 1978, Haitian Art, Milwaukee Art Center, Milwaukee, Wisconsin, États-Unis.

– 1978, Haitian Art, The Brooklyn Museum, New York, États-Unis.

– 1974, ORTF, collection privée Issa El Saieh, Paris, France.

– 1973, Haitian Painting : The Naive Tradition, New York Cultural Center, American Federation of Arts, New York, États-Unis.

 

Années 1960

– 1969 – 1970, Kunst aus Haïti, Museum am Ostwall Dortmund, Allemagne.

– 1968, 19 Schilders uit Haïti, Center for Inter-American Relations, New York, États-Unis.

– 1968, Art of Haïti and Jamaica, Art Gallery Center for inter-American Relations, New York, États-Unis.

– 1965, Haitian Artists, Seton Hall University, New Jersey, South Orange, États-Unis.

– 1964, Primitive Painters of Haïti, Art d’Haïti, New-York, États-Unis.

– 1964, 20th Century Latin American Naive Art, Art Center in La Jolla, La Jolla, États-Unis.

– 1961, Das Naive Bild Der Welt, Peinture Naïve du Monde, Naive Art of the World, Staatliche Hunsthalle, Baden-Baden, Allemagne.

– 1961, Das Naive Bild Der Welt, Peinture Naïve du Monde, Naive Art of the World, Historisches Museum Frankfurt am Main, Frankfurt, Allemagne.

– 1961, Das Naive Bild Der Welt, Peinture Naïve du Monde, Naive Art of the World, Kunstverein Hannover, Hannover, Allemagne.

– 1960, Recent Haitian Painting and Sculpture from Le Centre d’art, The Newman Contemporary Art Galery, Philadelphia, États-Unis.

 

Années 1950

– 1959, Recent Haitian Painting and Sculpture, Janet Nessler Galery, New York, États-Unis.

– 1959, Exposition itinérante. 19 Peintres d’Haïti, Musée d’art moderne de la ville de Paris, France.

– 1959, Ve biennale du Musée d’Art Moderne de Sao Paulo, Rio de Janeiro, Brésil.

– 1957, Holiday International Art Exhibition, Holiday Magazine, Philadelphie, États-Unis.

– 1957, Exposition Artistique et Artisanale, 27e Convention de l’Asta, Office National du Tourisme, Madrid, Espagne.

– 1957, Haitian Primitive Paintings, St James’ Church, New York, États-Unis.

– 1956, Haitian Painting, Morgan State College, Baltimore (Maryland), États-Unis.

– 1955, 111e exposition au Centre d’art, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1955, Fine Art of the Caribbean, Alcoa Steamship Company, New York, États-Unis.

– 1955, Exposicion Internacional de Pintura, Pan American Union, Washington, États-Unis.

– 1954, 10e anniversaire du Centre d’art, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1953, 95e exposition au Centre d’art, Hommage de Castera Bazile au Dr Yvonne G. Sylvain, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1953, 102e exposition au Centre d’art,Œuvres de 50 artistes, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1953, Exposition de Peintures Haïtiennes, Musée d’Art, Hamburg, Allemagne.

– 1952, Pintura de Haïti, Galerie Reger, Mexico, Mexique.

– 1952, Pinturas Haitianas, La Havane, Cuba.

– 1952, Haitian Art, The Institute of Jamaica, Kingstone, Jamaïque.

– 1952, Roxy-Theater, New York, États-Unis.

– 1951 – 1952, L’Haïtien au travail, Département du travail, Port-au-Prince, Haïti.

– 1951, Exposition itinérante. 19 Peintres d’Haïti, Kunsthaus, Berne, Allemagne.

– 1951, Inauguration des Fresques de la Cathédrale Sainte-Trinité de l’Église Épiscopale, Port-au-Prince, Haïti.

– 1951, Exposition-Concours du Puerto Rico Visitors Bureau, San Juan, Puerto Rico.

– 1951, Hommage à John Campbell, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1951, Exposition itinérante. 50 Pinturas Haitianas, Palais National, Délégation Haïtienne, Guatemala.

– 1951, 85e exposition du Centre d’art, Mary Coles American watercolorist et un groupe des Artistes du Centre, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1950, Exposition itinérante. 19 Schilders uit Haïti, Stedelijk Museum, Amsterdam, Hollande.

– 1950, 78e exposition au Centre d’art, Les Œuvres du groupe, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

 

Années 1940

– 1949, Paintings from Haïti, James Vigeveno Galleries, Westwood Hills, Arizona, États-Unis.

– 1948, Haitian Paintings, American British Art Center, New York, États-Unis.

– 1947, Haitian Popular Painting, American British Art Gallery, New York, États-Unis.

– 1947, Haitian Popular Paintings, The United Nation Club, New York, États-Unis.

– 1947, Haitian Paintings, Whyte Gallery, Washington, États-Unis.

– 1946, Peintures Haïtiennes, American British Art Gallery, New York, États-Unis.

– 1946, Exposition Internationale de Peintures, UNESCO, Musée d’Art Moderne de Paris, France.

– 1946, Concours de prix d’été, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1946, Exposition de Peintures Haïtiennes, La Havane, Cuba.

– 1945, Exposition d’Art Populaire Haïtien, Cuba.

– 1945, Exposition d’Art Populaire Haïtien, États-Unis.

– 1945, Exposition d’Art Populaire Haïtien, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1944, Exposition d’été, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

 

– Sd, Santa Barbara Museum of Art, Californie, Santa-Barbara, États-Unis.

– Sd, Haitian Paintings, Memorial Hall, Hofstra College, New York, États-Unis.

 

Bibliographie

BARBOZA Anthony, Voodoo and soul, the true sources of Haitian art, dans ELLE decor N°5, juin- juillet 1990.

– BLONCOURT Gérald, NADAL-GARDERE Marie-José, La Peinture Haïtienne / Haitian Arts. Paris : Éditions Nathan, 1986.

BORTOLON L. Scopriamo, I Naifs di Haïti. Grazia n° 1722, février 1974.

– CHRISTENSEN Eleanor Ingalls, The Art of Haïti. Cranbury : A. S. Barnes and Thomas Yoseloff, London, 1975.

– DANTICAT Edwige, DEMME Jonathan, Island on Fire. New York : Kaliko Press, 1995.

– DORSAINVILLE J-C Dr, Histoire d’Haïti Cours Supérieur. Édition Henri Deschamps, 1934.

– LEREBOURS, Michel Philippe, Haïti et ses peintres de 1804 à 1980. Souffrances & Espoirs d’un Peuple. 2 volumes, Port-au-Prince, 1989.

Los Angeles Times Home Magazine, A caribbean Montage, The Synthesis of Color, Art, Architecture and Food. 27 avril 1980.

– POUPEYE Veerle, Caribbean Art. New York : Thames & Hudson, 1998.

– RODMAN Selden, Where Art is Joy. Haitian Art : The First Forty Years. New-York, USA, Ruggles de Latour, 18 novembre 1986.

– SCHUTT-AINÉ Patricia, Haïti : A Basic Reference Book. Miami, Florida : Librairie Au Service de la Culture, 1994.

– STEBICH Ute, Haitian Art. Brooklyn Museum,USA, Falcon prees, 2 novembre 1978.

– TOMPSON Allison, FINKELSTEIN Lucien, LEREBOURS Michel Philippe, Arte Naif. Brasil- Haïti. Brasília, Brésil, Athalaia Grafica e Editora.

– WILENTZ Amy, The Museum of Lost Art Haitian, The New Yorker, 2010.

– WILLIAMS Sheldon, Voodoo and the Art of Haïti. Nottingham: Morland Lee, 1969.

Catalogues d’exposition

Departures, On the cuff, comeback of a classic, The Cameraman Express Platinum card member : novembre – décembre 1997.

A Haitian Celebration: Art and Culture, Milwaukee Art Museum. Milwaukee, 24 avril – 16 août 1992.

Haïti, Art Naïf, Art Vaudou, Galeries Nationales du Grand Palais. Paris. France. Rome : Edizioni Carte Segete, 1988.

Kunst aus Haïti. Staatlichen Kunsthalle, Allemagne, Berlin, 24 juin – 12 août 1979.

Haïti, The Naive Tradition : The Flagg Tanning Corporation Collection, Milwaukee Art Center. Milwaukee. 1974.

Art of Haïti and Jamaica. Center for Inter-American Relations, New York. 10 – 27 octobre 1968.

Webographie

http://www.andrebreton.fr/work/56600100370841

http://www.artfortune.com/castera-bazile/artistbiographies-199812/

http://www.artnet.com/artists/castera-bazile/past-auction-results

http://fr.artprice.com/artiste/1757/castera-bazile

http://www.artshaitian.com/Pages/haitianartbazile.html

http://art.state.gov/ArtistDetail.aspx?id=138868

http://www.blouinartinfo.com/artists/castera-bazile-17424

http://www.chigoha.com/artist-galleries/castera-bazile/

http://www.haitianarthopkins.com/bazile.htm

http://haitian-artists.tumblr.com/post/36444195920/castera-bazile-born-1923-in-jacmel-became-a

http://collection.mam.org/artist.php?id=584

https://www.mutualart.com/Artist/Castera-Bazile/E74C37916A6264A0