Art : façonner l’identité et l’avenir des Caraïbes

Michèle Duvivier Pierre-Louis, présidente du comité directeur du CCF. © Charly Amazan

L’art a toujours été un outil puissant pour exprimer l’identité, préserver la culture et raconter les histoires de nos communautés. Le Fonds culturel des Caraïbes (CCF) illustre le rôle essentiel de l’art en traçant la voie vers un développement et une reconnaissance futurs.

Les Caraïbes, avec leur archipel de petites îles et leurs cultures diverses, ont toujours compté sur l’art pour définir et préserver leur identité unique. Michele Pierre-Louis, présidente du comité directeur du CCF, force motrice du CCF, le décrit avec éloquence : « Même pendant la colonisation et l’esclavage, les gens créaient parce que la créativité est une marque de liberté et les artistes sont en réalité des combattants de la liberté. » L’art dans les Caraïbes n’est pas seulement une question d’esthétique ; c’est un moyen essentiel de maintenir et de célébrer le patrimoine culturel au milieu d’une histoire de colonisation et de diaspora.

Selon Pierre-Louis, la grandeur de la créativité caribéenne, bien que souvent éclipsée par le champ artistique mondial, est toujours présente. « Le domaine artistique dans le monde est un domaine immense. Nous nous sentons donc parfois petits, mais je pense que ce que nous créons est grand et doit être reconnu comme tel », affirme-t-elle.

L’art de la région sert de miroir à la société, capturant à la fois ses triomphes et ses tribulations.  « Les artistes peuvent exprimer à travers le médium qu’ils ont choisi ce qu’est la société, vous savez, sa grandeur, mais aussi ses désordres, ses injustices, son chaos, mais aussi son rêve et son espoir »,explique Pierre-Louis.

Une partie intégrante de la vision du CCF consiste à récupérer et à célébrer les créations et les artefacts culturels des Caraïbes. « Nos pays se réapproprient leurs créations culturelles, leurs artefacts, leurs œuvres d’art, vous savez, et c’est tout un processus qu’il faut soutenir », estime Pierre-Louis. Cette récupération est une forme de résistance contre l’héritage colonial qui a souvent fragmenté et marginalisé la culture caribéenne. En récupérant ces artefacts, les Caraïbes affirment leur identité et leur patrimoine, mettant en valeur les profondes contributions de leurs artistes au paysage culturel mondial.

Agent immobilier, femme d’affaires afro-américaine Les Africains utilisent des smartphones et des calculatrices pour proposer des prêts hypothécaires à leurs clients. Concepts de financement d’hypothèques et d’assurances résidentielles

Pierre-Louis soutient que soutenir le développement de l’art dans les Caraïbes ne consiste pas seulement à préserver le passé ; il s’agit de construire un avenir où les artistes pourront prospérer, économiquement et créativement. La mission du CCF comprend la formation des capacités, aidant les artistes non seulement à perfectionner leur métier, mais également à naviguer dans les complexités du marché, du droit d’auteur et de la durabilité économique. Ce soutien est crucial pour que les artistes restent fidèles à leurs racines tout en trouvant de nouvelles voies de croissance et de reconnaissance.

L’appel à propositions inaugural du CCF en avril 2024 a encouragé les artistes à explorer et à exprimer les multiples facettes de la vie caribéenne, de son dynamisme et de ses rêves à ses défis et injustices.

La réponse massive au premier appel à propositions du CCF, avec plus de 400 candidatures, souligne le besoin urgent de telles initiatives. « Nous veillons à ce que la transparence compte, vous savez, et à ce que nous soyons responsables de ce que nous faisons. Et cela apportera respect et crédibilité », a souligné Pierre-Louis, soulignant l’importance de bâtir une institution crédible et transparente pour soutenir les artistes.

Le Fonds culturel des Caraïbes constitue une initiative cruciale, garantissant que les expressions artistiques riches et diverses des Caraïbes sont non seulement préservées, mais également célébrées et soutenues. En favorisant une communauté artistique dynamique, le CCF aide les artistes à se réapproprier leur patrimoine culturel, à exprimer leurs réalités et à bâtir un avenir durable. Ce faisant, il réaffirme l’importance de l’art pour façonner l’identité, favoriser la liberté et imaginer un avenir meilleur pour les Caraïbes.

PAR  CARIBBEAN CULTURE FUND