fr | en

CHENET Burton

RETOUR

« Je pense qu’il est de mon devoir de créer un art à travers lequel les autres peuvent pénétrer la culture haïtienne, de savoir combien est immensément riche le peuple haïtien, malgré les statistiques qui nous classent au nombre des pays les plus pauvres du monde. »

                                                                                                           Burton CHENET(sources combinées).

 

BurtonChenetBurton Chenet est né le 22 janvier 1958 à Suffern dans l’état de New-York, d’un père haïtien et d’une mère américaine. Sa vie et son travail sont fortement influencés par cette double appartenance culturelle. Il s’épanouit, se construit en effet entre ces deux pays : les États-Unis où il fait une partie de son apprentissage artistique, et Haïti où il vit son enfance, puis, où il s’installe avec sa femme Christine et ses deux filles Iris et Jasmine.

Passionné par la peinture, Burton Chenet prend le pinceau pour la première fois dans les années 70, inspiré par l’expressionnisme abstrait des années 50. Burton désire libérer la peinture de manière à ce que l’image produite soit le reflet total de sa personnalité. Il trouve dans cette approche une forme d’introspection qui lui permet d’exprimer avec un maximum de force ses expériences personnelles. En 1978, Burton Chenet commence à fréquenter le Centre d’art. Il y tisse alors des liens avec les artistes Jasmin Joseph, Rigaud Benoit et Murat Brierre.

A partir de 1980, il reprend la direction des États-Unis pour compléter sa formation artistique au Thiel College, Liberal Arts (Pennsylvanie) puis au  School of Visual Arts à New York. En 1985, il reçoit le prix Doolittle de l’Indian Mountain School (Connecticut) avant d’intégrer, jusqu’en 1991, un poste de professeur à l’École Nationale des Arts (ENARTS) de Port-au-Prince. De 1980 à 2000 Burton se joint à mis-temps à la boutique artisanale de sa famille appelée  »Ambiance » . Cette boutique expose des œuvres artisanales collectées à travers Haïti et le monde par sa mère Nancy Chenet qui est une passionnée de la culture et de l’art qu’elle découvre au Centre d’art. Burton Chenet arrive à conserver une indépendance créatrice, loin des galeries commerciales et ouvre son propre atelier,  »Ambiance Design Studio » en 1985.

Progressivement, son propre style s’affirme, dans un savant mélange d’influences culturelles haïtiennes et d’art moderne new-yorkais. Ses maîtres sont tout autant des artistes haïtiens comme Robert Saint-Brice, Georges Liautaud que des artistes expressionnistes américains comme Jackson Pollock, Willem De Kooning, Mark Rothko et James Perigord le cousin germain de sa mère avec qui il entretient une relation étroite. Très rapidement, Burton Chenet s’est imposé comme un des pionniers dans la fusion de l’art haïtiano-américain. De la tradition haïtienne et de la peinture naïve, il puise la couleur, l’imaginaire fantastique et les symboles vaudou : cœurs, serpents, croix, oriflammes, vévé. Il s’inspire également des représentations folkloriques de l’art populaire : scènes de fête, mardi gras. Ses sujets, riches en codes et en portée symbolique, s’insèrent dans un espace pictural parfois très structuré, inspiré des compositions de fers découpés. Sa palette riche alterne entre des aplats de couleurs pures et vives et des surfaces de touches plus impressionnistes. Les œuvres de Burton, plus conceptuelles que narratives, plus émotionnelles qu’intellectuelles, s’inscrivent dans la tradition de la peinture dite naïve tout en développant une esthétique moderne et une volonté d’expression plus personnelle.

La variété dans l’œuvre de Burton Chenet fait son intérêt. Sa peinture qui attire, intrigue et soulève des réflexions et des interrogations, demande que le visiteur trouve lui-même les clés qui ouvrent les portes closes de son univers artistique.

 
En mars 2012, à l’âge de 54 ans, la vie de Burton Chenet s’arrête brusquement. Il est assassiné dans sa résidence à Turgeau, à Port-au-Prince.

EXPOSITIONS INDIVIDUELLES

Année 2010

– 2016, Rétrospectives, Hommage à Burton Chenet, Maison Dufort, Port-au-Prince, Haïti.

– 2010, Collection à travers les temps, Résidence Chenet, Port-au-Prince, Haïti.

 
Année 2000

– 2000, 237e exposition du Centre d’art, Le Centre d’Art, Port-au-Prince, Haïti.

 
Année 1990

– 1995, 19e anniversaire de Ambiance Store, coté jardin, nouvelles œuvres d’art de Burton Chenet, Ambiance, Cap-Haïtien, Haïti.

– 1994, Gods and Loats, Artspace / Virginia Miller Galleries, Coral Gables, Floride, États-Unis.

– 1991, L’artiste du mois, Musée du Panthéon National Haïtien, (MUPANAH), Port-au-Prince, Haïti.

– 1991, L’artiste du mois, Gallery Malraux, Los Angeles, Californie, États-Unis.

 
Année 1980

– 1987, Charisma, Ambiance store, Port-au-Prince, Haïti.

– 1986, Heritage, Corail bar/restaurant, Pétion-ville, Port-au-Prince, Haïti.

– 1985, 197e exposition du Centre d’art, Paradis, Le Centre d’Art, Port-au-Prince, Haïti.

 

 EXPOSITIONS COLLECTIVES

Année 2000

– 2007, Vols d’oiseaux, Galerie Nader, Pétion-Ville, Port-au-Prince, Haïti.

– 2001, Signes/écritures, Fondation AfricAmerica, Centre Culturel, Pacot, Port-au-Prince, Haïti.

– 2001, 237e exposition du Centre d’art, Le Centre d’Art, Port-au-Prince, Haïti.

– 2001, Exposition de groupe, Caribbean/Latin American Art Foundation Inc, St Croix, Virgin Islands, États-Unis.

 
Année 1990

– 1998, Formes et couleurs sur papier, MUPANAH/Institut Français, Port-au-Prince, Haïti.

– 1998, Haitian Art and Vodou, The Rettreti Art Center, Punkaharju, Finland.

– 1998, Mexic Art Museum, Austin, Texas

– 1998, Droit de l’homme, Utopie, Défi, Réalités, Musée du Collège Saint-Pierre, Port-au-Prince, Haïti.

– 1997, Renouvellement-Continuité, Musée d’Art Haïtien du Collège Saint-Pierre, Port-au-Prince, Haïti.

– 1997, Le corps et l’espace, Les Ateliers Jean-René Jérôme, Port-au-Prince, Haïti.

– 1996-1997, Œuvres récentes de Burton Chenet, Restaurant chez Gérard, Pétion-Ville, Port-au-Prince, Haïti.

– 1996-1997, 3e biennale de la peinture de la caraïbe et de l’Amérique centrale, Museo de Arte Moderno, Santo Domingo, République Dominicaine.

– 1996, Un monde à partager, Inter-Peinture, Restaurant Chez Gérard, Pétion-Ville, Haïti.

– 1996, Volupté, Galerie Bourbon-Lally, Pétion-Ville, Port-au-Prince, Haïti.

– 1996, Nature et environnement, Galerie Marassa, Pétion-Ville, Port-au-Prince, Haïti.

– 1995, Exposition culturelle : 25e session of the OEA, Club Mediterranean, Haiti.

– 1995, Art Haitien Contemporain, Centre Wilfredo Lam, Havana, Cuba.

– 1995, Contemporary Expressions of Haitian Art, Alyans Atizay Ayisien, South Florida Art Center, Miami.

– 1994, Gallery pa nou, New-Canaan, Connecticut, États-Unis.

– 1994, Contemporary Art from Hispanola, Lambert – Voight Fine Art, Miami, Floride, États-Unis.

– 1992, Le Symbolisme de la Croix, Hommage à Georges Liautaud, Musée d’Art Haïtien du Collège Saint-Pierre, Port-au-Prince, Haïti.

– 1992, Exposition de groupe, Galerie Marassa, Pétion-ville, Port-au-Prince, Haïti.

– 1992, Dépouillement, Galerie Marassa, Pétion-ville, Port-au-Prince, Haïti

– 1992, Myths redefined : Contemporary Art from Haïti, Mexic-Arte Museum, Austin, Texas, États-Unis.

– 1990, Abstractrions, Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), Port-au-Prince, Haïti.

– 1990, Modern Haitian Masters, Gallery Malraux, Los Angeles, Californie, États-Unis.

 
Année 1980

– 1989, Quinzaine de l’ENARTS, Institut Français, Port-au-Prince, Haïti.

– 1988, Regard sur Haïti, Théâtre d’existence, Fort-de-France, Martinique.

– 1988, Works on paper. Musée du Panthéon National Haïtien, Port-au-Prince, Haïti.

– 1985, Variation en noir et blanc, Gingerbread Boutique, Port-au-Prince, Haïti.

– 1984, School of Visual Arts Gallery, New York, États-Unis.

– 1983, School of Visual Arts Gallery, New York, États-Unis.

– 1982, School of Visual Arts Galleries, New York, États-Unis.

– 1980, Sampsons Art Gallery, Theill College, Greenville, Pennsylvanie, États-Unis. 

 
Année 1970

– 1979, Sampsons Art Gallery, Theill College, Greenville, Pennsylvanie, États-Unis.

– 1978, Trinity Pawling School.

 

– Sd, VIIIe festival antropologico de Culturas Afroamericanas, Haïti como Hilo Conductor del Arte Caribeno, aportaciones Culturales Haitianas, Centro Cultural de la embajada de Espana en Republica dominicana, République Dominicaine.

 

BIBLIOGRAPHIE

– ALEXIS, Gérald. Peintres Haïtiens, Édition Cercle d’Art : Paris, France, 2001.

– ALEXIS, Gérald. Artist of the month : Burton Chenet, Magazine Information du MUPANAH : Port-au-Prince, février-janvier 1991.

– ALEXIS, Gérald. L’artiste du mois, Le Matin : Port-au-Prince, Haïti, février 1991

– ALEXIS, Gérald. Haitian Art : The Dirty Goat, Host Publication : Austin, Texas, États-Unis. 1988.

– ALEXIS, Gérald. Religion and Art in Haïti, Punkaharju, Finland, 4 juin 1998.

– ALEXIS, Gérald. Droits de l’homme, Utopie, Défi, Réalités, UNESCO, Haïti.

– AUGUSTIN, Gary. Burton Chenet : Entre Tradition et Modernité, Le Matin : Port-au-Prince, Haïti, 2001.

– AUGUSTIN, Gary. Le privilège de voir… Cultura, Galerie Revue : Port-au-Prince, Haïti, mai 1992.

– AUGUSTIN, Gary. L’énergie créatrice de Burton Chenet, Le Matin : Port-au-Prince, Haïti, 24 janvier 1991.

– ASHABRANNER, Brent. To seek a better world Cobblehill/Dutton, New-York.

– BONCY, Ralph. 197e exposition du Centre d’art, Le Matin : Port-au-Prince, Haïti, novembre 1985.

– BORLENGHI, Robert. Modern Haitian Masters, Gallery Malraux : Los Angeles, Californie, États-Unis, novembre 1990.

– DAMIAN, Carol. Haitian Art today, Art Nexus, Miami, Floride, janvier-mars 1996

– DAMIAN, Carol. Contemporary expressions of Haitian Art, Miami, Floride, mars 1995

– JOLICŒUR, Aubelin. La 197e exposition du Centre d’Art avec un « one man show » de Burton Chenet, Le Nouvelliste, 15 novembre 1985.

– KOHEN, Helen. Panel discussion avec Édouard DUVAL-CARRIE, Mexic Arte Museum, Austin, 26 septembre 1992.

– KOHEN, Helen. The Art and Soul of Haïti, The Arts, Miami Herald : Miami, avril 1993.

– KOHEN, Helen. Simplicity is stylistic for Haitian Artists, Time Out, Austin American States Man, Austin, Texas, 17 octobre 1992.

– KOHEN, Helen. Haitian exhibit at MexicArte Down, Home Voodoo, Artview, The Austin Chronicle, Austin, Texas, 20 novembre 1992.

– LEGRACE, Benson. Burton Chenet. Lieu Poetic, The Haitian Times : Port-Au-Prince, Haiti, décembre 2001.

– MURAT, Francine. Burton Chenet : A World for Sharing, Le Centre d’Art : Port-au-Prince, Haïti, mars 2001.

– MURAT, Francine. Dossier de presse, Gallery Malraux, Los Angeles, Californie, octobre 1991.

– NB magazine, Loisirs, avril 2016, # 5 : Pétion-Ville, Port-au-Prince, Haïti.

– SAINT ÉLOI, Rodney. Burton Chenet : La Peinture tout comme la Vie, Le Nouvelliste : Port-au-Prince, Haïti, 22 janvier 1991.

– SAINT ÉLOI, Rodney. Peintre du mois, Le Nouvelliste : Port-au-Prince, Haïti, février 1991.

 

Catalogues d’exposition

– CHENET Burton. Un monde à partager, collection inter-peintures : Port-au-Prince. 2000.

– DE TOLENTINO, Marianne. Haïti Como Hilo Conductor del Arte Caribéno. Aportaciones Culturales Haitianos : Santo-Domingo, Dominican Republic.

– BORLENGHI, Robert. Modern Haitian Masters, Gallery Malraux : Los Angeles, novembre 1990.

– MURAT, Francine. Burton Chenet: A World for Sharing, Le Centre d’Art : Port-au-Prince, Haïti, mars 2001.

 

WEBOGRAPHIE

http://burtonchenet.com/index.php

https://fr.wikipedia.org/wiki/Burton_Chenet

http://www.lesateliersjerome.com/burton-chenet/

http://www.hpnhaiti.com/site/index.php/politique/5783-haiti-insecurite-assassinat-mardi-soir-du-peintre-burton-chenet

http://papalagi.blog.lemonde.fr/2012/03/21/le-peintre-haitien-burton-chenet-aurait-ete-assassine/

http://www.alterpresse.org/spip.php?article12578#.VsezIkbIv5c

http://amourcreole.com/his-art-will-last-in-memory-of-burton-chenet/

http://repeatingislands.com/2012/03/24/murder-of-renowned-haitian-american-artist-burton-chenet/

http://www.espaceloas.com/Fondation.html

http://www.espaceloas.com/Fondation.html

 

 VIDEO/FILMO-GRAPHIE

– https://www.youtube.com/watch?v=7Glpz81BGTQ

 

 

 

 

.