fr | en

RÈL - Céleur Jean HÉRARD

Portrait Celeur1 - expo janvier 2021 - (c) Valerie Baeriswyl - HD-7
« Mon travail présente des caractéristiques sociales, intellectuelles et culturelles et porte les revendications populaires de changement. Je vis dans la réalité de la pauvreté au quotidien qui est omniprésente dans mon œuvre ».

Céleur Jean HÉRARD

Céleur Jean HERARD est né à Port-au-Prince le 20 mars 1966. Il est initié au travail du bois par son frère aîné Christophe HERARD (artisan sculpteur), et envisage lui-même le métier de sculpteur dès l’âge de treize ans.

A la suite de sa rencontre avec le sculpteur Nasson en 1990, il abandonne la sculpture traditionnelle pour s’essayer à la sculpture de récupération. Aux côtés d’André Eugène et de Guyodo, il fonde le collectif Atis Rezistans issu de la communauté d’artistes de la Grand-Rue (centre-ville de Port-au-Prince). Il initie des artistes comme ZAKA. L’œuvre de Céleur aborde la réalité quotidienne avec un langage novateur, moins réaliste mais tout aussi puissant. Elles réinterprètent le vécu en brisant les frontières entre le réel et l’imaginaire.

Son travail est habité par une violence expressive et une forme de transgression. Il crée pour mettre au jour les violences du quotidien. Il cherche la prise de conscience. Issu et habitant toujours dans l’un des quartiers les plus défavorisés de la capitale, il ressent et s’inspire des inégalités quotidiennes. Ses sculptures en sont les témoins.

Peu de temps après le tremblement de terre du 12 janvier 2010, il réalise une série à travers quatre figures de mères : la marchande, la paysanne, l’intellectuelle et la bourgeoise, Céleur exprime la douleur qui a touché tous les Haïtiens dans leurs chairs à ce moment-là, sans considération de niveau social. Chaque femme est accompagnée de son enfant : qu’elle soit riche ou pauvre, cultivée ou illettrée, une mère est liée à sa progéniture envers et contre tout.

Avec les autres membres de  »Atis Rezistans » et Mario Benjamin, il réalise la Freedom Sculpture en commémoration au 200e anniversaire de l’abolition de l’esclavage en 2006. La sculpture a été commandée par l’organisation internationale de bienfaisance Christian Aid en partenariat avec les musées nationaux de Liverpool en Royaume-Uni. Il fait aussi partie de l’exposition  » Haïti royaume de ce monde  » qui inaugure le 1er pavillon haïtien à la 54e Biennale de Venise en 2011.

Il participe également à l’exposition  » Haïti deux siècles de création artistique  » et  » Re-Voir Haïti  » au Grand Palais en 2014-2015.

Les œuvres de Céleur sont exposées depuis 1998 partout dans le monde, surtout en Europe. Son travail fait partie de la collection permanente du Frost Art Museum de la Florida International University.
Céleur Jean HERARD vit et travaille en Haïti.

Crédit Photo: Valérie BAERISWYL

RÈL - Pascale THÉARD

Scénographe de RÈL, fille d’un industriel haïtien amateur…

En savoir +

RÈL - Patrick GANTHIER dit KILLY

Patrick Ganthier dit Killy, est né le 24…

En savoir +

RÈL - Frantz JACQUES dit GUYODO

              Frantz…

En savoir +