fr | en

RÈL - Pierre-Pascal MÉRISIER dit Paskö

Portrait Pasko1 - expo janvier 2021 - (c) Valerie Baeriswyl - HD-1

« Rétablir l’harmonie entre l’homme et nature est mon propos ».

Paskö

Pierre-Pascal Merisier dit Paskö est né en 1974 à Pétion-Ville (Haïti).

De 1994 à 1996, Paskö étudie le dessin et la peinture aux ateliers d’Art de l’école Sainte Trinité avec l’artiste Margareth Squire. Par la suite, il fréquente les ateliers de Tiga où il suit des cours de rotation artistique. En 1997, il participe à un atelier de linogravure et de monotype au Centre d’Art de Port-au-Prince, il étudie le nu d’après modèle avec Pascale Monnin de 1998 à 1999. En 2000, il prend part à l’atelier de linogravure de l’artiste américaine Mary Jo Mc O’Neill à l’occasion du 1er Forum Multiculturel d’Art Contemporain de la Fondation AfricAmerica. En 2002, il travaille la céramique dans l’atelier du maitre de la céramique Lissa Jeannot. Il suit une formation en gravure à Montpellier (France) en 2006 en tant que boursier du Gouvernement Français.

Peintre et dessinateur, Paskö projette un autre regard sur la réalité. Il se distingue par l’élaboration d’un langage pictural original. Le travail de Paskö repose sur trois éléments fondamentaux : lignes, couleurs et rythmes. En effet, la ligne épaisse, vigoureuse, trace le contour des formes pour leur assurer une présence forte. Les personnages sortis de l’imaginaire du peintre viennent à créer un monde de prédilection où Minotaures, Cyclopes, Succubes et Incubes s’installent dans une normalité… »Mes formes, en dessin comme en peinture, sont tirées principalement des petits personnages du peintre capois, Jacques Richard Chéry, qui portent sur la tête des fruits géants. Je leur ai enlevé le panier, j’ai récupéré les fruits que j’ai intégrés à la tête et vous avez ces formes hybrides. »

Paskö nous pose une énigme. Cette fascination pour l’image, le désir, les fantasmes puissants, répétés à l’infini, lui procure une liberté exaltante lui permettant de jouer avec les niveaux d’interprétation d’un monde visuel complexe mi-symbolique, mi-abstrait.

Paskö expose pour la première fois, comme artiste invité, au Festival Saint-Soleil à Soissons-La-Montagne en septembre 1996. Depuis, ses œuvres sont exposées en Haïti, Cuba, République Dominicaine, France, Canada, Norvège et États-Unis et ont servi à illustrer plusieurs recueils de poèmes et magazines littéraires.

Paskö vit et travaille en Haïti.

Crédit Photo: Valérie BAERISWYL

RÈL - Céleur Jean HÉRARD

« Mon travail présente des caractéristiques sociales, intellectuelles et…

En savoir +

RÈL - Patrick GANTHIER dit KILLY

Patrick Ganthier dit Killy, est né le 24…

En savoir +

RÈL - Frantz JACQUES dit GUYODO

              Frantz…

En savoir +