Le Centre d'Art, co-créateur de la Fabrique des Arts

Le Centre d’Art, institution de promotion des arts visuels en Haïti, contribue à mettre en place un espace culturel dédié aux arts vivants du pays. 

« Le Centre d’Art est heureux de participer à la création de ce nouvel espace culturel », se réjouit Allenby Augustin, Directeur exécutif du Centre d’Art.

En effet, le 9 novembre 2022, l’Ambassadeur de France en Haïti, Fabrice Mauriès, l’Agence Française de Développement (AFD) et la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL) ont signé une convention de financement pour la création d’un nouvel espace culturel à Port-au-Prince : la Fabrique des Arts. C’est un nouvel espace culturel à Port-au-Prince qui sera dédié aux différents arts visuels. 

Trois institutions sont à la l’initiative de la création de ce nouveau lieu. Le Centre d’Art et l’Association 4 chemins ont créé un consortium avec la FOKAL, et lui ont donné délégation de pouvoir pour signer la convention avec l’AFD. Le Centre joue un rôle central dans la création de ce nouveau site culturel. « En plus d’être co-créateur, il met à la disposition du projet son espace qui doit abriter la Fabrique des Arts », explique Allenby Augustin.

« Nous sommes heureux de participer à la création de ce nouvel espace culturel », s’exclame M. Augustin, très enthousiaste. Le Centre d’Art, ajoute-t-il, bien qu’étant une institution de promotion des arts visuels, a le mérite de contribuer à la création d’un tel site, surtout dans le contexte actuel du paysIl n’y a pas beaucoup de lieux de diffusion et de création dédiés aux arts vivants à Port-au-Prince. Il y en avait, mais ils ne sont plus fonctionnels. On peut citer l’espace de l’Institut Français d’Haïti qui est totalement fermé. La FOKAL (Fondasyon Konesans ak Libète) qui avait une salle, ne reçoit plus de public. Le Centre d’Art est aujourd’hui le principal lieu où toutes les associations du secteur des arts visuels se sont réfugiés. Malheureusement il n’est pas approprié. Donc reconvertir l’espace actuel du Centre en Fabrique des Arts et le dédié aux spectacles des arts vivants va permettre à ces associations, ces jeunes qui œuvres dans ce secteur, d’avoir un espace standard et approprié (scène de spectacles, des espaces de répétitions et de créations, studios de danses et de musiques) » pour pratiquer et exposer leurs arts, explique Allenby Augustin. « Toutes les associations culturelles qui travaillent déjà dans ces secteurs vont avoir un espace de création et de diffusion de leur art », se conclut le Directeur. 

La construction de cet espace s’étalera sur 4 années, autrement dit jusqu’en 2027, 2022 étant l’année 0. Après l’achèvement des travaux, la Fabrique des Arts sera opérationnelle.

La création de la Fabrique des Arts est l’une des trois composantes du projet Tanbou, qui sera mis en œuvre par l’Institut français de Paris et un consortium d’organisations de la société civile haïtienne : la FOKAL (chef de file), le Centre d’art et l’Association Quatre Chemins. La finalité du projet est d’appuyer la structuration du secteur des industries culturelles et créatives (ICC) en Haïti.