fr | en

LE CENTRE D’ART > Qui sommes-nous ?

Le Centre d’art est une institution culturelle crée en 1944 et reconnue d’utilité publique en 1947 qui œuvre à la promotion de la création artistique d’Haiti. Il est un lieu de référence a partir de valeurs patrimoniales conservées.

Crée sous l’impulsion de l’aquarelliste américain DeWitt Peters, et d’intellectuels haïtiens, dont notamment Maurice Borno, Albert Mangonès, Geo Remponeau, Jean Chenet ou Gerald Bloncourt, elle émerge alors qu’il n’existe pas encore de galeries d’art ni d’école publique d’art en Haïti. Initialement conçu comme un espace de formation et de production pour les artistes, le Centre devient rapidement une référence pour la diffusion de l’art haïtien.

Le Centre d’art permet l’émergence de plusieurs générations d’artistes plasticiens renommés, peintres ou sculpteurs, comme Hector Hyppolite, Georges Liautaud ou Édouard Duval Carrié.

Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 affecte lourdement le Centre d’art. Après l’effondrement du bâtiment et le décès de sa directrice, Francine Murat, l’institution reste fermée au public pendant quatre ans.

C’est à l’occasion de ses 70 ans que le Centre d’art renait, en novembre 2014, avec des aménagements provisoires installés dans le jardin de l’espace historique. L’institution reprend alors ses activités auprès du public et des artistes : cours, conférences, rencontres, expositions. En parallèle, l’équipe travaille à la valorisation du patrimoine du centre, par la conservation et l’inventaire de sa collection d’œuvres, de photographies et des archives afférentes. Le Projet Scientifique et Culturel du Centre d’art a été rédigé en 2016 et le Centre d’art projette de rencontruire durablement ses infrastructures d’ici 2020.

Notre Mission

Le concept d’aujourd’hui s’inscrit dans la continuité du concept d’origine. Les missions sont la formation, le soutien à la création, la diffusion, la commercialisation et la recherche

> Découvrir les talents, soutenir, former et accompagner les artistes haïtiens dans leur travail de création.

> Favoriser la création en la diffusant sur le marché de l’art et pour sortir les artistes de l’anonymat

> Conserver, documenter et valoriser les collections déjà conservées au Centre d’art.

> Mettre à disposition et transmettre le patrimoine lié aux arts visuels haïtiens.

La Gouvernance

  • Le Conseil d’Administration

Depuis la réunion exceptionnelle du conseil d’administration du 29 novembre 2014, le conseil d’administration du Centre est composé des membres suivants:

Axelle Liautaud – présidente

Mireille Perodin Jérôme – vice-présidente

Daniel Dorsainvil – trésorier

Gisèle Fleurant – vice trésorière

Christine Audain Chenet– secrétaire

Le Conseil Scientifique

Cette instance consultative participe à la définition des orientations stratégiques. Elle est composée d’experts scientifiques nationaux et internationaux, choisis dans le monde des musées, le monde académique et parmi des personnalités sensibilisées à l’avenir d’Haïti, de son patrimoine et de sa création artistique. Ses membres sont:

Carlo Celius – Historien et historien de l’art, chargé de recherche au CNRS (France), rattaché a l’Institut des mondes africains (Paris)

Yolanda Wood – Chercheuse, historienne et critique d’art, elle fonde en 1985, la chaire d’Histoire de l´Art de la Caraïbe de l’Université de La Havane. Elle dirige le Centre des etudes de la Caraibes de la Casa de Las Americas (Cuba) et enseigne aujourd’hui l’histoire de l’art a Mexico.

Anthony Bogues Barrymore, Asa Messer Professor of Humanities and Critical Theory Director, Center for the Study of Slavery & Justice. Professor, Africana Studies. Brown University. Honorary Professor , University of Cape Town

Andre Delpuech anciennement conservateur général du patrimoine, Responsable de l’Unité patrimoniale des collections des Amériques, Musée du Quai Branly. Aujourd’hui directeur du Musee de l’Homme (au sein du museum d’histoire naturelle) – Paris

Veerle Poupeye – directrice de « The National Gallery of Jamaica”, specialiste de l’art caribeen

Françoise Dalex, responsable master II documentation et régie des collections à l’école du Louvre/ responsable du centre de ressources du Centre de recherches Dominique Vivant Denon, musée du Louvre

Lorraine Mangones, directrice de la FOKAL

Philippe Loïc Jacob – president du CA d’Ecoemballage- membre fondateur Fondation Daniel et Nina Carasso-  et president Fondation pour le Rayonnement de l’art Haitien

Laurent Dubois- spécialiste de l’histoire et de la culture du monde Atlantique, les Caraïbes et en particulier Haïti. Directeur de la faculté du Forum for Scholars et Publics de l’Université Duke

Edwidge Danticat, écrivaine

L’equipe

Louise Perrichon Jean – directrice éxécutive – en charge du projet de renaissance du Centre d’art depuis novembre 2013

Judith Michel – responsable pédagogique et soutien à la creation artistique

Alex Bellefleur – administration et comptabilité

Clemence Leconte – responsable des collections

Wendy Desert – chargée des publics et de la communication

Love Mary Coqmar – gestionnaire des ressources documentaires

Gasner Francois – assistant regie et logisitique

 

 

ACTU > Conférence de Zahia Rahmani

Dans le cadre du colloque Espaces critiques de l’art caraïbe : la théorie en revue, organisé par l’IERAH (Université d’Etat d’Haïti), le Centre d’Art a le plaisir de vous inviter à une conférence de Zahia Rahmani, le vendredi 22 février 2019 à 4h00 pm.

 

En lien avec l’exposition Sismographie des luttes,  vers une histoire globale des revues critiques et culturelles , qui se tiendra du 26 février au 3 mars, au Musée du Panthéon National Haïtien à Port-au-Prince et en raison du rôle fondateur d’Haïti dans l’émergence au début du XIXe siècle des revues critiques et culturelles, son intervention sera liée à la question de la critique, de la théorie artistique et des revues culturelles produites dans la Caraïbe et sur la Caraïbe.

 

Écrivain, et historienne d’art de formation, Zahia Rahmani est responsable à l’INHA, du domaine de recherche Arts et architecture dans la mondialisation, récemment renommé Histoire de l’art mondialisée.

De 1999 à 2003, Zahia Rahmani a créé et dirigé le Research Program, post-diplôme de l’École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris, sous la direction d’Alfred Pacquement. Elle a travaillé à la Villa Arson/École nationale d’art de Nice, à la Galerie nationale du Jeu de Paume et à la Leo Castelli Gallery, à New-York.  En 2012, elle met en place à l’INHA, « Made in Algeria », un programme dédié à la cartographie et la captation coloniale. Elle a mené le séminaire qui lui a été dédié  et construit avec Jean-Yves Sarazin (directeur des Cartes et plans à la BNF) l’exposition Made in Algeria, généalogie d’un territoire, présentée au Mucem jusqu’en mai 2016, ainsi que le catalogue paru chez Hazan. Cet ouvrage unique et d’une grande qualité critique comporte onze essais inédits dédiés à la question du territoire. En 2015 elle inaugure à l’INHA, avec un collectifs de chercheurs et commissaires d’expositions, le programme « Observatoire : Global Art Prospective ».

 

 

COURS & ACTIVITÉS > Atelier Montage vidéo avec Stéphane AUGUSTIN

Au cours de cette formation au montage vidéo, les participants apprendront les bases essentielles du montage vidéo avec des logiciels utilisés par de nombreux professionnels : Adobe Premiere et Adobe Encoder. Ils aborderont les étapes clés du montage et découvriront les conseils et astuces pour réussir le montage de leurs propres vidéos. L’initiation au montage se fera à partir des séquences que chacun aura tournées ou de rush apportés par le professeur.

Pré-requis :

Aisance informatique
Habitude de la photo et de la video serait un atout mais pas nécessaire
Avoir un laptop équipé des logiciels

Prêt d’équipement possible dans la limite de leur disponibilité
Installation des logiciels possible sous réserve de compatibilité

Mardis
Du 02 avril au 21 mai
3h-6h pm

10.000 HTG
500 HTG inscription annuelle au Centre

PORTAIL DE L’ART HAÏTIEN > DUFFAUT Préfète

Préfète Duffaut portrait 300Préfète Duffaut est une figure majeure de la peinture haïtienne. Né le 1er janvier 1923 à Jacmel, il développe un style de ville imaginaire qui lui vaut une reconnaissance nationale et internationale.

 

Pendant sa jeunesse il travaille avec son père sur des chantiers de construction de bâteaux. Peu après l’ouverture du Centre d’art en 1944, DeWitt Peters intrigué par ses dessins, demande à Rigaud Benoît de le rencontrer à Jacmel. Il est selectionné avec les artistes Castera Bazile, Philomé Obin, Rigaud Benoît et Wilson Bigaud, pour réaliser les fresques de la cathédrale épiscopale Sainte-Trinité détruite lors du séisme du 12 janvier 2010.

 

Préfète Duffaut raconte que sa vocation de peintre lui a été inspirée par une vision de la vierge. Celle-ci lui serait apparue au sommet d’une montagne, lui ordonnant de peindre sa ville. Dans les années 60, Préfète Duffaut s’installe avec sa famille dans le quartier de Carrefour-Feuilles à Port-au-Prince. Il fait de la ville imaginaire son sujet de prédilection et il peint aussi des tableaux d’inspiration mystique.

 

Préfète Duffaut meurt le 6 octobre 2012 à l’âge de 89 ans.

 

En plus de 70 ans de carrière, l’artiste a produit une œuvre immense, exposée dans les galeries et musées du monde entier dont le Musée du College Saint-Pierre de Port-au-Prince, le Grand Palais à Paris, le Davenport Museum, le Waterloo Museum et le MoMa de New-York.

 

Expositions

Années 2010

– 2015, Les grands maîtres de la peinture populaire Haïtienne 1945-1970, Musée du Panthéon National Haïtien, (MUPANAH), Port-au-Prince, Haïti.

– 2014, Haïti Deux siècles de création artistique, Grand Palais, Galeries Nationales, Paris, France.

– 2012, Kafou : Haïti, Art & Vodou, Nottingham Contemporary, Nottingham, Royaume-Uni.

 

Années 2000

– 2007, Koulè, Couleurs, Colores, Colors, Immeubles JATRACO, Jacmel, Port-au-Prince, Haïti.

– 2006, Allegories of Haitian Life from the collection of Jonathan Demme, Bass museum of art: Miami, Etats-Unis.

– 2005, Encontros e reencontros na arte naif : Brasil – Haiti / Rencontres et retrouvailles dans l’art naïf : Brésil – Haïti / Encounters and reenconounters in Naïve art : Brasil – Haiti, Ministério das relações exteriores, Brasilia.

– 2003, Synthèse I/ La peinture Haïtienne de la deuxième moitié du XXe siècle, Musée du Panthéon National d’Haïti, MUPANAH, Port-au-Prince.

– 2003, La peinture Haïtienne de la Deuxième moitié du XXe siècle, Museo Nacional de Bellas Artes, Colleccion de Arte Universal, La Habana, Cuba.

– 2000, Haitian Celebration, Coral Springs Museum of Art: South Florida, États-Unis.

– 2003, Maîtres Haïtiens Contemporains, Les ateliers Jean René Jérôme, Port-au-Prince, Haïti.

 

Années 1990

– 1999, Billeder fra Haiti-Images of Haiti, Kunsthallen Brandts Klaedefabrik Danemark.

– 1999, Les Premiers Primitifs, Musée d’Art Haïtien, Port-au-Prince, Haïti.

– 1999, Les peintres de Jacmel, Musée du Panthéon National D’Haïti, MUPANAH, Port-au-Prince.

– 1998, Haïti : parfums de liberté, Le musée de Vicq, Vicq, France, Paris.

– 1997, Masterworks in Haitian Art, The Lowe Art Museum University of Miami, Coral Gables, Florida, États-Unis.

– 1997, Masterworks in Haitian Art, The Lowe Art Museum University of Miami, Coral Gables, Florida, États-Unis.

– 1997, Haitian Art: Twenty years of collecting at the Waterloo Museum of Art, 1977-1997, Iowa, États-Unis.

– 1996, Masterworks in Haitian Art, The Craft and Folk Art Museum, Los Angeles, California, États-Unis.

– 1996, Masterworks in Haitian Art, The Craft and Folk Art Museum, Los Angeles, California, États-Unis.

– 1996, Masterworks in Haitian Art, Oklahoma City Art Museum, Oklahoma City, Oklahoma, États-Unis.

– 1996, Expo-Mama 1996, Musée d’art Haïtien du Collège Saint-Pierre, Association pour la Protection des mères et des Enfants d’Haïti (MEH), Port-au-Prince.

– 1996, Masterworks in Haitian Art, Philarmonic Center for the Arts, Naples Florida, États-Unis.

– 1995, Masterworks in Haitian Art, AKRON Art Museum, Akron, Ohio, États-Unis.

– 1995, Masterworks in Haitian Art, Davenport Museum of Art, Davenport, Iowa, États-Unis.

– 1995, Les Haïtiens, La Galerie d’Art, Chartres, France.

– 1995, Haitian Art in the permanent collection of the Davenport Museum of Art, Davenport Museum of Art, Iowa, Davenport, États-Unis.

– 1995, Un panorama de la peinture Haïtienne, Musée d’art Naïf, Lasne, Belgique.

– 1995, Haitian art in the permanent collection of the Davenport Museum of Art, Education Department, Davenport Museum of Art, Davenport, États-Unis.

– 1995, Du mouvement Saint-Soleil à d’autres visages de la peinture haïtienne : Bruxelles, Belgique. 24 mai – 31 mars 1995.

– 1994, 5e bienal international Salvador Valero de Arte popular, Siège de la commission internationale, museo de Arte popular de Occidente, Trujillo, Vénézuéla.

Concours international du Musée d’art naïf, Lasne, Belgique.

– 1993, Haitian masters: the first generation, Los Angeles, États-Unis.

– 1993, The Joyful Spirit: Three Generations of Haitian Art, New Jersey Center for Visual Arts, New Jersey, États-Unis.

– 1992, A Haitian Celebration: Art and Culture, Milwaukee Art Museum, Wisconsin, Milwaukee, États-Unis.

– 1990, Latin American Art, Sotheby Parke Bernet, New York, États-Unis.

 

Années 1980

– 1989, The many faces of Haitian painting, Milton Rhodes Gallery, Berkeley, États-Unis.

– 1988, Haïti, Art Naïf, Art Vaudou, Galeries Nationales du Grand Palais, Paris, France.

– 1987, Primitive and Naive Art from arround the World, Gallery Arc-en-Ciel and Ruth Reed, Chambly, Canada.

– 1987, Metallarbeiten und Bilder aus Haïti, Bonn, Allemagne.

– 1985, Haitian Art, the legend and legacy of the naive tradition, Davenport Art Gallery, Davenport, États-Unis.

– 1985, Exposition 14, Musée du Panthéon National d’Haïti, MUPANAH, Port-au-Prince.

– 1985, Le Centre d’art, ses débuts, Musée Panthéon National d’Haïti, MUPANAH, Port-au-Prince.

– 1984, Through Haitian Eyes, Meridian House International, Washington, États-Unis.

– 1984, Through Haitian Eyes, Bacardi Art Gallery, Miami, Florida, États-Unis.

– 1984, Important Latin American Paintings, Drawings, sculpture, prints and Haitian paintings, Sotheby Parke Bernet, New-York, États-Unis.

– 1983, Peinture Haïtienne, Musée international d’art naïf Anatole Jakovsky, Nice, France.

– 1983, En l’honneur des Héros de l’Indépendance Haïtienne (Masters of Haitian popular art), MUPANAH, Port-au-Prince.

– 1983 (13 octobre – 25 novembre), Peintures haïtiennes : hier… et aujourd’hui, MUPANAH, Port-au-Prince, Haïti.

– 1982, Three Generations of Haitian Art, Allentown Art Museum of the Lehigh Valley, Allentown, États-Unis.

– 1982, L’art naïf Haïtien, Fort-Saint-Charles, Guadeloupe.

– 1980, Haitian and Latin american paintings and drawings, Sotheby Parke Bernet, New York, États-Unis.

– 1980, Art Haïtien/esprit Noir, Davenport Art Gallery, Davenport, États-Unis.

 

Annés 1970

– 1979, la galeria arte + diseno, Quito, Équateur.

– 1979, Haitian Art, New Orleans Museum of Art, New- Orleans, États-Unis.

– 1979, Kunst aus Haiti, Staatlichen Kunsthalle, Berlin, Allemagne.

– 1979, Haitian Paintings, PB Eighty-Four, New York, États-Unis.

– 1979, Exposicion de pintura haitiana, Casa de los Jesuitas, Santo Domingo, République Dominicaine.

– 1978, Haitian Art, Milwaukee Art Center, Wisconsin, Etats-Unis.

– 1978, Haitian Art, The Brooklyn Museum, New-York, États-Unis.

– 1978, Haitian Paintings, PB Eighty-Four, New York, États-Unis.

– 1977, Pittori Haitiani, Art Gallery interarte, Milan, Italie.

 1975, Pintura primitiva y moderna Haitiana, Mexico, Mexique.

– 1974, Allemagne, Bonn.

– 1974, The art of Haiti, Davenport Art Gallery, Davenport, États-Unis.

– 1974, ORTF, collection privée Issa El Saieh, Paris, France.

– 1973, The naive Tradition_ Haiti, Milwaukee Art Center, Wisconsin, Milwaukee, Etats-Unis.

– 1973, Haittian painting: the naive tradition, the american federation of arts : New York, Etats-Unis.

 

Années 1960

– 1969, Kunst aus Haiti, Museum am Ostwall Dortmund, Dortmund, Allemagne.

– 1969, Rochester Art Center et The Advent School, Mayfair et Boston, États-Unis.

– 1969, Haitian paintings, Parke-Bernet Galleries, New York, États-Unis.

– 1969, The art of Haiti, Davenport Municipal Art Gallery, Davenport, États-Unis.

– 1968, Art of Haiti and Jamaica, Art gallery, Center for inter-american relations, New-York, États-Unis.

– 1967, Naive Art from Haïti, The Corning Museum/ The Theatre Gallery of Corning Glass Center, Corning, États-Unis.

– 1966, Haitian Paintings, the Advent school, Boston, États-Unis.

– 1965, The Haitian Primitives, The Randolph Gallery, Houston, Erars-Unis.

– 1965, Haitian Artists, Seton Hall University, South Orange, New Jersey, États-Unis.

– 1964, Primitive Painters of Haiti, Art d’Haïti, Grove ST., New York, États-Unis.

– 1964, 20th century latin american naive art, Art Center in La Jolla, La Jolla, États-Unis.

– 1963, Contemporary Haitian painting and sculpture, Friends Room, Pine Manor Junior College Wellesley, États-Unis.

– 1963, Selected Haitian Paintings and sculpture, Faunce House Gallery of Brown University, Etats-Unis.

– 1963, Selected Haitian Paintings and sculpture,The Art Association of Newport, Providence, Newport, États-Unis.

– 1961, Das Naive Bild der welt, Peinture naive du monde, Naive art of the world, Staatliche Kunsthalle Baden-Baden.

– 1961, Das Naive Bild der welt, Peinture naive du monde, Naive art of the world, Historisches MUSEUM Frankfurt am Main.

– 1961, Das Naive Bild der welt, Peinture naive du monde, Naive art of the world, kunstverein Hannover.

 

Années 1950

– 1959, 5e biennale internationale du musée d’art moderne, Sao Paolo, Brésil.

– 1958, Primera bienal interamericana de pintura, El instituto continental de cultura, Mexico, Mexique.

– 1957, 27eme convention de l’Asta, Office National du Tourisme, Espagne, Madrid.

– 1957, Haitian primitive paintings, St James’ Church, New York, États-Unis.

– 1956, Haitian Painting from private collections, Morgan State College, Baltimore, États-Unis.

1956, Contemporary Haitian paintings, The Santa Barbara Museum of art, Santa Barbara, California, Etats-Unis.

– 1955, 10 Pittori di Haïti, Galleria dell’Obelisco, Rome, Italie.

– 1954, 2e biennale hispano-américaine de l’art, La Havane, Cuba.

– 1953, Peintures Haïtiennes,Musée d’Art, Légation d’Allemagne, Hamburg, Allemagne.

– 1953, Moderne Malerei aus Haiti, Hamburger Kunsthalle, Hamburg, Allemagne.

– 1953, 99e exposition au Centre d’art, Préfète Duffaut ou l’Annonce faite par Marie, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1952, Haitian Art, The Institute of Jamaica, Kingston, Jamaïque.

– 1952, Pintura de Haïti, Galerie Reger, Mexico, Mexique.

– 1952, Exposition-concours, Festival de Porto-Rico, Puerto Rico Visitors Bureau, San Juan, Puerto-Rico.

– 1952, Haitian painting, La Havane, Cuba.

– 1951, 50 pinturas haitianas, Palais national, Guatémala.

– 1951, 85e exposition du Centre d’art, Mary Coles American watercolorist et un groupe des Artistes du Centre, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1950, 19 Schilders uit Haiti, Stedelijk Museum Amsterdam, Amsterdam, Hollande.

– 1950, Montévidéo, Uruguay.

 

Années 1940

– 1948, Haitian paintings, American British art Center, New York, États-Unis.

 

– Sd, Haitian Art, Streetworkers incorporated, New York, États-Unis.

– Sd, The Haitian connection, The Dusable Museum, Chicago, États-Unis.

– Sd, Oeuvres récentes de Préfète Duffaut, La galerie Jani – Sim, Vieux-Montréal, Canada.

 

Bibliographie

Ouvrages

 

– ANQUETIL Jacques, Haïti, l’artisanat créateur, Agence de coopération culturelle et technique, édition dessain et tolra : Paris, France. Février 1982.

BARBOZA Anthony, Voodoo and soul, the true sources of Haitian art, dans Elle decor N°5, juin- juillet 1990.

– CAMBY Philippe, Le Paradis et les Naïfs, Éditions Max Fourny :‎ Paris. Novembre 1983.

– DROT Jean-Marie, Chez les peintres de la Fête et du Vaudou en Haïti, SKIRA : Genève. 2 novembre 1974.

– DROT Jean-Marie, Voyage au pays des Naïfs, édition Hâtier :‎ Suisse. Août 1986.

– Fondation culture création, 50 années de peinture en Haïti, 1930-1980, tome 1, imprimerie Henri Deschamps : Port-au-Prince, Haïti. 2e trimestre 1995.

– Galerie Georges Nader, Contemporary Haitian, art haitien contemporain : Barcelona, Espagne. 1971.

– GRANDJEAN Michèle, Artistes en Haïti, cent parmi d’autres, Art et cœur : Marseille, France. Septembre 1997.

– LEREBOURS Michel Philippe, Haïti et ses peintres de 1804 à 1980, souffrances et espoirs d’un peuple, tome 1, l’imprimeur II : Port-au-Prince, Haïti. 2e trimestre, novembre 1989.

– LETH Jorgen, Billeder fra Haiti-Images of Haiti, Kunsthallen Brandts Klaedefabrik : Danemark. 30 janvier 2000.

– NADAL-GARDERE Marie-José, BLONCOURT Gérald, La peinture Haïtienne / Haitian Arts, éditions Nathan : Paris, France. 1986.

– PATAKI Eva, Haitian painting, art and kitsch, Adams press : Chicago, illinois, USA. 1986.

– RODMAN Selden, The Miracle of Haitian Art, Doubleday, Université du Michigan : New York. 1ère édition 1974.

– RODMAN Selden, Where Art is Joy. Haitian Art : The first forty years, Ruggles de Latour : New York. 1988.

– STEBICH Ute, Haitian Art, the brooklyn museum, Harry N. Abrams publishers : New York. 1978.

– STEBICH Ute, kunst aus Haiti, Milwaukee art museum : New York. 1992.

– TANZER Ivan G, Modernos Primitivos Haiti : color y magia, contini galeria de arte : Caracas, Vénézuéla. 1996.

– THOBY-MARCELIN Philippe, Art in latin america today, Haiti, Pan American Union : Washington, D.C. 1959.

– TOMPSON Allison, FINKELSTEIN Lucien, LEREBOURS Michel Philippe, Arte Naif. Brasil-Haiti, Athalaia Grafica e Editora : Brasília, Brésil. 2005.

– WILLIAMS Sheldon, Voodoo and the art of Haiti, Morland Lee Ltd : Englad. 1969.

 

Articles

 

– LEGAGNEUR Jean-Herald, Les Villes imaginaires de Préfète Duffaut, Arts et Savoirs, 5 | 2015, mis en ligne le 15 mars 2015.

Haïti-Anges et Démons, Hoebeke/Halle Saint Pierre : Genève. mars 2000.

– Le matin, Nos Échos. 17 juin 1960.

 

Catalogues d’exposition

Les grands maîtres de la peinture populaire haïtienne 1945-1970. Musée du Panthéon National Haïtien. Port-au-Prince, Haïti, 7 avril au 5 juin 2015.

Haïti, deux siècles de création artistique, Réunion des Musées nationaux – Grand Palais, galeries nationales : Paris. 19 novembre 2014-15 février 2015.

Allegories of Haitian Life, From the collection of Jonathan Demme, Bass museum of art : Miami. 19 mai au 23 juillet 2006.

Encontros e reencontros na arte naif : Brasil – Haiti / Rencontres et retrouvailles dans l’art naïf : Brésil – Haïti / Encounters and reenconounters in Naïve art : Brasil – Haiti : Brasilia : Ministério das relações exteriores. 2005.

Haitian Celebration, Coral Springs Museum of Art: South Florida. 5 mai au 16 juillet 2000.

Haitian Art: Twenty years of collecting at the Waterloo Museum of Art, 1977-1997. Iowa, États-Unis. 1997.

The joyful spirit: Three generations of Haitian Art. New Jersey Center for visual arts. New Jersey, USA, 12 septembre-24 octobre 1993.

Haïti : Art naïf, Art vaudou, galerie National du Grand Palais. Paris, France. 1988.

Metallarbeiten und Bilder aus Haïti. Bonn, (Allemagne), 1987.

Peinture Haïtienne, Musée international d’art naïf Anatole Jakovsky : Nice. 19 février-29 avril 1983.

Pintura Primitiva y Moderna Haitiana, Museo de arte moderno, instituto nacional de bellas artes, imprenta madero, S.A. : Mexico, D.F. Décembre 1975, Janvier 1976.

Haitian painting : the naive tradition, the american federation of arts : New York. 1973.

Haitian paintings, PB Eighty-Four, salle 658, 2 au 5 décembre 1978.

 

Webographie

http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2012/10/10/prefete-duffaut-figure-majeure-de-la-peinture-haitienne_1773186_3382.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9f%C3%A8te_Duffaut

http://aes.revues.org/338

http://www.potomitan.info/ayiti/duffaut.php

http://www.artnet.fr/artistes/prefete-duffaut/r%C3%A9sultats-de-ventes