fr | en

LE CENTRE D’ART > Qui sommes-nous ?

Le Centre d’art est une institution culturelle crée en 1944 et reconnue d’utilité publique en 1947 qui œuvre à la promotion de la création artistique d’Haiti. Il est un lieu de référence a partir de valeurs patrimoniales conservées.

Crée sous l’impulsion de l’aquarelliste américain DeWitt Peters, et d’intellectuels haïtiens, dont notamment Maurice Borno, Albert Mangonès, Geo Remponeau, Jean Chenet ou Gerald Bloncourt, elle émerge alors qu’il n’existe pas encore de galeries d’art ni d’école publique d’art en Haïti. Initialement conçu comme un espace de formation et de production pour les artistes, le Centre devient rapidement une référence pour la diffusion de l’art haïtien.

Le Centre d’art permet l’émergence de plusieurs générations d’artistes plasticiens renommés, peintres ou sculpteurs, comme Hector Hyppolite, Georges Liautaud ou Édouard Duval Carrié.

Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 affecte lourdement le Centre d’art. Après l’effondrement du bâtiment et le décès de sa directrice, Francine Murat, l’institution reste fermée au public pendant quatre ans.

C’est à l’occasion de ses 70 ans que le Centre d’art renait, en novembre 2014, avec des aménagements provisoires installés dans le jardin de l’espace historique. L’institution reprend alors ses activités auprès du public et des artistes : cours, conférences, rencontres, expositions. En parallèle, l’équipe travaille à la valorisation du patrimoine du centre, par la conservation et l’inventaire de sa collection d’œuvres, de photographies et des archives afférentes. Le Projet Scientifique et Culturel du Centre d’art a été rédigé en 2016 et le Centre d’art projette de rencontruire durablement ses infrastructures d’ici 2020.

Notre Mission

Le concept d’aujourd’hui s’inscrit dans la continuité du concept d’origine. Les missions sont la formation, le soutien à la création, la diffusion, la commercialisation et la recherche

> Découvrir les talents, soutenir, former et accompagner les artistes haïtiens dans leur travail de création.

> Favoriser la création en la diffusant sur le marché de l’art et pour sortir les artistes de l’anonymat

> Conserver, documenter et valoriser les collections déjà conservées au Centre d’art.

> Mettre à disposition et transmettre le patrimoine lié aux arts visuels haïtiens.

La Gouvernance

  • Le Conseil d’Administration

Depuis la réunion exceptionnelle du conseil d’administration du 29 novembre 2014, le conseil d’administration du Centre est composé des membres suivants:

Axelle Liautaud – présidente

Mireille Perodin Jérôme – vice-présidente

Daniel Dorsainvil – trésorier

Gisèle Fleurant – vice trésorière

Christine Audain Chenet– secrétaire

Le Conseil Scientifique

Cette instance consultative participe à la définition des orientations stratégiques. Elle est composée d’experts scientifiques nationaux et internationaux, choisis dans le monde des musées, le monde académique et parmi des personnalités sensibilisées à l’avenir d’Haïti, de son patrimoine et de sa création artistique. Ses membres sont:

Carlo Celius – Historien et historien de l’art, chargé de recherche au CNRS (France), rattaché a l’Institut des mondes africains (Paris)

Yolanda Wood – Chercheuse, historienne et critique d’art, elle fonde en 1985, la chaire d’Histoire de l´Art de la Caraïbe de l’Université de La Havane. Elle dirige le Centre des etudes de la Caraibes de la Casa de Las Americas (Cuba) et enseigne aujourd’hui l’histoire de l’art a Mexico.

Anthony Bogues Barrymore, Asa Messer Professor of Humanities and Critical Theory Director, Center for the Study of Slavery & Justice. Professor, Africana Studies. Brown University. Honorary Professor , University of Cape Town

Andre Delpuech anciennement conservateur général du patrimoine, Responsable de l’Unité patrimoniale des collections des Amériques, Musée du Quai Branly. Aujourd’hui directeur du Musee de l’Homme (au sein du museum d’histoire naturelle) – Paris

Veerle Poupeye – directrice de « The National Gallery of Jamaica”, specialiste de l’art caribeen

Françoise Dalex, responsable master II documentation et régie des collections à l’école du Louvre/ responsable du centre de ressources du Centre de recherches Dominique Vivant Denon, musée du Louvre

Lorraine Mangones, directrice de la FOKAL

Philippe Loïc Jacob – president du CA d’Ecoemballage- membre fondateur Fondation Daniel et Nina Carasso-  et president Fondation pour le Rayonnement de l’art Haitien

Laurent Dubois- spécialiste de l’histoire et de la culture du monde Atlantique, les Caraïbes et en particulier Haïti. Directeur de la faculté du Forum for Scholars et Publics de l’Université Duke

Edwidge Danticat, écrivaine

L’equipe

Louise Perrichon Jean – directrice éxécutive – en charge du projet de renaissance du Centre d’art depuis novembre 2013

Judith Michel – responsable pédagogique et soutien à la creation artistique

Alex Bellefleur – administration et comptabilité

Clemence Leconte – responsable des collections

Wendy Desert – chargée des publics et de la communication

Love Mary Coqmar – gestionnaire des ressources documentaires

Gasner Francois – assistant regie et logisitique

 

 

ACTU > Exposition RE-VIZITE : Carte Blanche à Mario Benjamin No 3

Le Centre d’Art et L’Institut Français en Haïti s’associent pour vous présenter l’exposition RE-VIZITE

Le Vernissage aura lieu le mercredi 19 Septembre 2018 dans deux lieux : à L’Institut Français en Haïti à 5h pm et au Centre d’Art à 6h pm.

Cette exposition est le fruit d’un atelier de création qui a eu lieu au Centre d’Art entre juillet et septembre 2018.

Pour cette 3ème carte Blanche avec l’établissement, Mario Benjamin et 9 artistes émergeants ont puisé dans les collections patrimoniales du Centre d’Art une centaine d’œuvres qu’ils ont transfiguré par les arts numériques pour former une installation contemporaine.

Artiste invité: Mario Benjamin
Participants de l’atelier: Schneider Léon HILAIRE, Adler PIERRE, Redji, Max Grégoire BENJAMIN, Cyprien Gilberson, David CHARLIER, Daniel RAAS, Jean Robert ALEXIS
Graphisme: Jim Yves SAINT FLEUR

COURS & ACTIVITÉS > Atelier ouvert avec SIMIL, Tessa MARS et Frantz ZEPHIRIN | Sept-Dec 2018

L’atelier est ouvert aux jeunes artistes et aux amateurs de niveau avancé.
L’objectif est de leur permettre de pratiquer leurs arts sous le regard bienveillant de trois plasticiens reconnus. Ils conseilleront et guideront chacun des participants à mieux affirmer leurs styles propres.

Simil est artiste-peintre et professeur des beaux-arts. Il a beaucoup écrit et étudié l’art. Ses tableaux sont le fruit de longues veilles et reflètent une technique très élaborée, d’une précision et d’une finesse remarquable.

Tessa Mars est plasticienne. Elle a obtenu une licence en arts visuels en France à l’Université Rennes 2 en 2016. Ses œuvres sont souvent des grands formats alliant une peinture de couleur vive et le collage. Son écriture picturale est déliée, ample et souvent violente, inspirée d’images, de mots, de slogans, d’affiches évoquant tour à tour sexualité, la politique ou encore le fourmillement des rues
de Port-au-Prince.
Frantz Zéphirin a commencé à peindre aux côtés d’Antoine Obin, grand maître de l’École du Cap-haïtien. Il développe par la suite son propre style, mettant en scène toutes sortes d’animaux sauvages et familiers qui dans un ballet libre et coloré recréent l’histoire mouvementée de l’humanité.

Samedis de 2 à 5h pm
500 HTG inscription annuelle au Centre
10 000 HTG

PORTAIL DE L’ART HAÏTIEN > JOSEPH Antonio

Antonio Joseph portrait_cda« J’aimerais reproduire les sujets empruntés à la réalité, surtout à la réalité sociale (…) J’aurai voulu être le peintre des humbles et des déshérités du sort. Il va sans dire que les sujets touchant constitueraient pour moi l’objet principal. Je suis d’avis que la peinture comme la poésie, ait de jour en jour une signification sociale. Toutes deux elles doivent être des écoles de formation morale outre leurs objets particuliers, je veux dire : « le Beau »

                                                                                                                                                      30 octobre 1944
Archives du Centre d’art de Port-au-Prince

 

Antonio Joseph naît le 15 avril 1921 à Barahona en République Dominicaine, de parents haïtiens. Il fréquente « La Escuela Graduata » de Varones et étudie parallèlement à l’académie musicale de Santa Cecilia. Il apprend aussi le métier de tailleur. Il quitte clandestinement la République Dominicaine, avec sa mère, son frère et sa sœur, à 17 ans à l’époque du massacre de « perejil » ou des milliers d’haïtiens sont assassinés. Arrivé en Haïti il vit d’abord grâce à l’exercice du métier de tailleur.

En 1944, il est le premier élève et membre inscrit au Centre d’art, lors de l’ouverture officielle de l’institution. Il y étudie le dessin géométrique et l’aquarelle avec DeWitt Peters, qui reconnait très tôt son potentiel unique disant de lui qu’il est la première « découverte » du Centre et un atout pour cette institution naissante. Il s’exerce également à la sculpture avec Jason Seley, la céramique avec Edith Wegard, et la sérigraphie avec Franck Jacobson. Il apprend les premières notions de composition et de perspective avec le sculpteur français Pierre Bourdelle, venu en Haïti pour superviser la création des murales de la Cité de l’Exposition de Port-au-Prince. De 1945 à 1949, il travaille avec lui autour de ce vaste projet d’Etat conçu dans le cadre des festivités commémorant le bicentenaire de la fondation de la ville de Port-au-Prince.

En 1952, Paul Keene, artiste originaire de Philadelphie (USA) enseigne et expose au Centre d’art. Il transmet à Antonio Joseph les techniques de peinture à la caséine, qui combinent la virtuosité de la peinture à l’huile et les possibilités de l’aquarelle. Cette découverte est déterminante dans la carrière d’Antonio Joseph qui entre dans une phase de production intense et réalise une série de peintures à laquelle il doit d’être reçu pour une bourse prestigieuse de recherche et de perfectionnement de la Fondation Guggenheim. Premier artiste haïtien à recevoir cette bourse dans le domaine de la « peinture créative », il obtient cette bourse universitaire par deux fois en 1953 et en 1957. Durant l’été 1954, son exposition individuelle à la Pan American Union de Washington connait un immense succès.

Antonio Joseph est, aux côtés de DeWitt Peters, l’un des acteurs importants dans le combat pour la mise en valeur de la peinture haïtienne. Il enseigne au Centre d’art la peinture, le dessin, la céramique et la sérigraphie. Il s’implique également dans la gouvernance du Centre d’art dès ses débuts et jusqu’à la période de renaissance post-tremblement de terre de 2010. Il est successivement, en 1949, membre du sous-comité financier ; en 1958, conseiller du comité consultatif du centre ; de 1958 à 2015, membre du conseil d’administration du Centre d’art. En 1966, à la mort de DeWitt Peters, il dirige le Centre avec Francine Murat. Il joue un rôle majeur dans la concrétisation du rêve de Peters de doter le pays d’un Musée d’art. Ce rêve voit le jour en 1972 avec la création du Musée d’Art Haïtien du Collège Saint-Pierre dont Antonio Joseph devient membre du conseil d’administration.

Antonio Joseph vit les dernières années de sa vie entre Haïti et les États-Unis. Le 7 mai 2016, il s’éteint à son domicile de carrefour, en Haïti. Au cours de sa carrière, Antonio Joseph réalise plus de quatre-vingt-quatre expositions personnelles et collectives, dans le monde entier. Une de ces œuvres fait partie de la collection permanente du Musée d’Art moderne de New York. Il est considéré comme un des maîtres incontestables de l’art haïtien et un modèle d’honnêteté, de sérieux et de discipline pour la jeune génération.

 

Expositions individuelles

Années 2000

– 2000, 234e exposition au Centre d’art, dessins au crayon de cire et dessins en noir et blanc de Antonio Joseph, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

 

Années 1990

– 1997, Une rétrospective, musée d’art haïtien, Port-au-Prince, Haïti.

– 1994, 217e exposition au Centre d’art, Sketches anciens, Nouvelles sérigraphies, Études au crayon gras, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

 

Années 1980

– 1988, 202e exposition au Centre d’art, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1980, 172e exposition au Centre d’art, Miniatures en bleu Natures mortes et Dessins, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

 

Années 1970

– 1975, 163e exposition au Centre d’art, Divers aspects de l’œuvre d’Antonio Joseph, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1970, Davenport Municipal Art Gallery, Davenport, États-Unis.

 

Années 1960

– 1969, 142e exposition au Centre d’art, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1967, 135e exposition au Centre d’art, Œuvres d’Antonio Joseph, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

 

Années 1950

– 1959, 124e exposition au Centre d’art, Œuvres récentes d’Antonio Joseph, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1957, 118e exposition au Centre d’art, Œuvres d’Antonio Joseph, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1955, 114e exposition au Centre d’art, Œuvres d’Antonio Joseph, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1954, 109e exposition au Centre d’art, Œuvres d’Antonio Joseph, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1954, Impressions of the U.S., One-Man show exposition, Pan American Union, Washington D.C., États-Unis.

– 1951, 83e exposition au Centre d’art, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

 

Années 1940

– 1949, 62e exposition au Centre d’art, Aquarelles de Antonio Joseph, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

 

Expositions collectives

Années 2010

– 2015, Les grands maîtres de la peinture populaire Haïtienne, 1945-1970, MUPANAH, Port-au-Prince, Haïti.

– 2014, Haïti Deux siècles de création artistique, Grand Palais, Galeries Nationales, Paris.

 

Annés 2000

– 2008, Hommage à Hector Hippolyte, Musée d’Art Haïtien, Port-au-Prince, Haïti.

– 2007, Haitian Art, KU Spencer Museum of Art, the University of Kansas, Mississipi Street, Lawrence, Etats-Unis.

– 2001, Images from indies, O& Y gallery, New-York, Etats-Unis.

 

Années 1990

– 1998, Support Papier, MUPANAH, Port-au-Prince, Haïti.

– 1998, A retrospective and light of the Caribbean, Art Museum of the Americas, Washington, États-Unis.

– 1998, Hommage à DeWitt PETERS, Musée d’Art Haïtien, Port-au-Prince, Haïti.

– 1996, Exposition conjointe de peintures Dominico-Haitienne, Exposicion conjunta de pinturas Dominico-Haitiana, Centre Albert Borschette, Bruxelles, Belgique.

– 1993, The joyful spirit: three generations of Haitian art, New Jersey Center for Visual Arts, New Jersey, États-Unis.

– 1991, Les enfants d’abord, UNICEF, Musé d’art Haïtien du Collège Saint-Pierre, Port-au-Prince, Haïti.

 

Années 1980

– 1989, The many faces of Haitian painting, Milton Rhodes gallery, north Marshall, États-Unis.

– 1989, Duo Exhibition, Dorothy Bradley Galleries, Milwaukee, États-Unis.

– 1988, Support papier, MUPANAH, Port-au-Prince, Haïti.

– 1987, UNESCO : 24e session de sa conférence générale, Paris, France.

– 1987, Festival international du dessin contemporain, Paris, France.

– 1985, Le Centre d’art, ses débuts, MUPANAH, Port-au-Prince, Haïti.

– 1985, Contemporary Haitian Art, Caribbean Cultural Festival, The University of South Carolina, États-Unis.

– 1984, Primitive, naive, contemporary: Haitian, Bacardi Art Gallery, Miami, États-Unis.

– 1984, Through Haitian Eyes, Bacardi Art Gallery, Miami, Florida, États-Unis.

– 1984, Though Haitian eyes, Meridian House International, Washington, États-Unis.

– 1983, Haïti, First national Bank of Boston, Massachusetts, Etats-Unis.

– 1983, Peintures Haïtiennes Hier… et aujourd’hui, MUPANAH, Port-au-Prince, Haïti.

– 1981, 4e bienal of american graphic art, Cali, Colombie.

– 1980, Haitian and latin american paintings and drawings, Sotheby Parke Bernet, New-York, États-Unis.

– 1980, Art Haitien/esprit Noir, Davenport Art Gallery, Davenport, États-Unis.

 

Années 1970

– 1979, Haitian Art, Milwaukee Art Center, Milwaukee, États-Unis.

– 1979, Haitian Art, New Orléans Museum of Art, New Orléans, États-Unis.

– 1979, La Pintura Haitiana, Casa de los Jesuistas, Santo Domingo, République. Dominicaine.

– 1979, Kunst aus Haiti, Staatlichen Kunsthalle, Berlin, Allemagne.

– 1979, Bienal Italo Latino Americana, Instituto Italo-Americano, Rome, Italie.

– 1978, Haitian Art, Milwaukee Art Center, Wisconsin, Etats-Unis.

– 1978, Haitian art, The Brooklyn Museum, États-Unis.

– 1977, Imagenes de Haiti, Rattan Specialties of Puerto Rico, San Juan, Porto-Rico.

– 1977, Scènes de la vie quotidienne, Institut Français d’Haïti, Port-au-Prince, Haïti.

– 1976, Erotica 76 : dessins et lithographies érotiques très rares, Galerie Caribart, Kenscoff, Haïti.

– 1976, Tenesse Botanical garden and fine arts center, Nasville, États-Unis.

– 1975, Museum of Modern Art, Mexico, Mexique.

– 1975, Pintura primitiva y moderna Haitiana, Mexico, Mexique.

– 1971, Arte actual Ibroamerica, Instituto de Cultura, Madrid, Espagne.

– 1971, Exposition n° 149 : sérigraphies, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1970, Davenport Municipal Art Gallery, Davenport, États-Unis.

 

Années 1960

– 1969, Bradley Galleries, Milwaukee, États-Unis.

– 1968, Bradley Galleries, Milwaukee, États-Unis.

– 1968, Lincoln Hall Gallery, Mankato, États-Unis.

– 1966, 1er Festival mondial des Arts nègres, Dakar, Sénégal.

– 1965, Haitian Artists, Seton Hall University, South Orange, États-Unis.

– 1964, 132e exposition au Centre d’art, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1963, Contemporary Haitian painting & sculpture, Friends Room, Pine Manor Junior College, Wellesley, Wellesley, États-Unis.

– 1963, Selected Haitian paintings and sculptures, The art association of Newport, Newport, États-Unis.

– 1963, Selected Haitian paintings and sculptures, Faunce House Gallery of Brown University, Providence, États-Unis.

– 1961, Sept peintres non-primitifs d’Haïti du Centre d’art, St James’ Parish House, New-York, États-Unis.

– 1960, Air France Building, New-York, États-Unis.

– 1960, The Newman Contemporary Art Gallery, Philadelphie, États-Unis.

 

Années 1950

– 1959, Ve Biennale Internationale du musée d’art d’art moderne, Sao Paolo, Brésil.

– 1956, Houston International 1956, The Museum of Fine Arts of Houston, Houston, Texas.

– 1956, Haitian painting from private collections, Morgan State College, Baltimore, États-Unis.

– 1954, Impression of the USA by a haitian painter, Pan American Union, Washington, États-Unis.

– 1953, 100e exposition au Centre d’art, Paul KEENE et Antonio JOSEPH, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1953, Peinture moderne et contemporaine d’Haïti, Musée d’art de Hambourg, Allemagne.

– 1953, Peinture moderne et contemporaine d’Haïti, Musée d’art de Düsseldorf, Düsseldorf, Allemagne.

– 1953, Peinture moderne et contemporaine d’Haïti, Galerie d’art Sonnenhalde Hugo Bost de l’institut pour les Relations Étrangères de Stuttgart, Stuttgart, Allemagne.

– 1953, Peinture moderne et contemporaine d’Haïti, Musée d’art de Francfort s/ main, Allemagne.

– 1953, Pintura de Haiti, Galeria Reger, Lisboa, Mexico.

– 1953, Expositions-Concours, Visitors Bureau, Oficina de Turismo, San Juan, Puerto Rico.

– 1952, Pintura de Haïti, Galerie Reger, Mexico, Mexique.

– 1952, Haitian Art, The Institute of Jamaica, Kingston, Jamaïque.

– 1952, Haitian painting, La Havane, Cuba.

– 1951, l’haïtien au travail, Département du travail, Musée des Beaux-Arts, cité de l’exposition, Port-au-Prince, Haïti.

– 1951, 50 pinturas haitianas, Palacio Nacional, Guatémala.

– 1951, 85e exposition du Centre d’art, Mary Coles American watercolorist et un groupe des Artistes du Centre, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1950, Octobre, Montévidéo, Uruguay.

 

Années 1940

– 1946, Exposition Internationale d’art moderne, UNESCO Musée d’art moderne, France, Paris.

– 1945, 9e et 10e expositions au Centre d’art, Aquarelles par Geo Remponeau et Antonio Joseph, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1945, 16e exposition au Centre d’art, tableaux de vacances, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1945, American British Art Gallery, New-York, États-Unis.

– 1945, Peinture populaire Haïtienne, La Havane, Cuba.

– 1944, Exposition d’été, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

 

– Sd, Carrefour Mehu Gallery, New York, États-Unis.

– Sd, Haitian Art, Streetworkers incorporated, New York, États-Unis.

 

Bibliographie

BARBOZA Anthony, Voodoo and soul, the true sources of Haitian art, dans Elle decor N°5, juin- juillet 1990.

– BELANCE Aline. « Antonio Joseph et le visage de Port-au-Prince » Reflets d’Haïti, n°20 : (Port-au-Prince). 25 février 1956.

– CHRISTENSEN Eleanor Ingalls, The art of Haiti, A.S. Barnes and co : Michigan, USA. 1975.

– Fondation culture création, 50 années de peinture en Haïti 1930-1980, tome 1, imprimerie Henri Deschamps : Port-au-Prince, Haïti. 2e trimestre 1995.

– Galerie Georges Nader, Contemporary Haitian art haitien contemporain : Barcelona, Espagne. 1971.

– LEREBOURS Michel Philippe, Haïti et ses peintres de 1804 à 1980, souffrances et espoirs d’un peuple, tome 2, l’imprimeur II : Port-au-Prince, Haïti. 2e trimestre, novembre 1989.

– NADAL-GARDERE Marie-José, BLONCOURT Gérald, La peinture Haïtienne / Haitian Arts, éditions Nathan : Paris, France. 1986.

– PATAKI Eva, Haitian painting, art and kitsch, Adams press : Chicago, Illinois, USA. 1986.

– RODMAN Selden, The Miracle of Haitian Art, Doubleday, Université du Michigan : New York. 1ère édition 1974.

– RODMAN Selden, Where Art is Joy, Haitian Art : The first forty years, Ruggles de Latour, New York. 1988.

– SCHUTT-ANNE Patricia, Haiti : A basic Reference Book : General Information on Haiti, Librairie au service de la culture : 1994.

– STEBICH Ute, Haitian Art, the brooklyn museum, Harry N. Abrams publishers : New York. 1978.

– THOBY-MARCELIN Philippe, Art in latin america today, Haiti, Pan American Union : Washington, D.C. 1959.

– ALEXIS Gérald, Peinture Haïtienne : Quelle peinture ? L’option d’Antonio Joseph, Le Nouvelliste : Port-au-Prince. 29 mars 2016.

– ARANA Annie, El mes de Amistad Haitiano- Puertorriquena, El mundo : Porto-Rico. 18 Novembre 1977.

– CLITANDRE,  Arts, les expositions, Le Petit Samedi Soir : Port-au-Prince. 29 Novembre au 5 Décembre 1975.

– DUSSELDORFER STADTNACHRICHTEN, Peinture contemporaine d’Haïti, Dusseldorfer : Allemagne. 21 Septembre 1953.

– GUETJENS Prince, Antonio Joseph : Et de tiges, et d’espace, et de fleurs, Le Matin : Port-au-Prince. 14 et 15 juin 2000.

– HAMBURGER ABENDBLATT, La joie de peindre, peintures d’Haïti : Hambourg, Allemagne. 10 août 1953.

– HARBURGER ANZEIGER UND NACHRICHTEN, Peintures d’Haïti : Hambourg, Allemagne. 10 août 1953.

– HARBURGER MORGENPOST, L’art moderne d’Haïti, peinture Haïtienne contemporaine : Hambourg, Allemagne. 10 août 1953.

– H.T.F. Couleurs éblouissantes et variées, Die Welt : Hambourg, Allemagne. 11 août 1953.

– LERGE Jacques, Antonio Joseph au Centre d’Art, Le Nouvelliste : Port-au-Prince. 22 et 23 Novembre 1975.

– R. R, Peinture contemporaine d’Haïti, NORDDEUTSCHE NACHRICHTEN : Hambourg, Allemagne. 10 août 1953.

– ST-ELOI Rodney, Joseph Antonio, l’aventure du maître, Le Nouvelliste : Port-au-Prince. 25 mai 1988.

 

Catalogues d’exposition

Haïti, deux siècles de création artistique, Réunion des Musées nationaux – Grand Palais, galeries nationales : Paris. 19 Novembre 2014 – 15 Février 2015.

The joyful spirit : Three generations of Haitian Art. New Jersey Center for visual arts. New Jersey, USA 12 septembre-24 octobre 1993.

Pintura Primitiva y Moderna Haitiana, Museo de arte moderno, instituto nacional de bellas artes, imprenta madero, S.A. : Mexico, D.F. Décembre 1975, Janvier 1976.

 

Webographie

http://www.egallery.com/art/?id=721

http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/157039/Loption-dAntonio-Joseph

http://www.chigoha.com/artist-galleries/antonio-joseph/antonio-joseph-2.html

http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/157039/Loption-dAntonio-Joseph#sthash.KhJn52Qq.dpuf

http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/159257/Une-rencontre-avec-Antonio-Joseph-1921-2016