fr | en

LE CENTRE D’ART > Qui sommes-nous ?

Le Centre d’art est une institution culturelle fondée en 1944 sous l’impulsion de l’aquarelliste américain DeWitt Peters, et d’intellectuels haïtiens, dont notamment Maurice Borno, Albert Mangonès, Geo Remponeau ou Jean Chenet. Elle est reconnue d’utilité publique dès 1947 alors qu’il n’existe pas encore de galeries d’art ni d’école publique d’art en Haïti. « Berceau de l’art haïtien », le Centre d’art est conçu à la fois comme institution de référence pour la promotion de l’art haïtien, espace de formation des artistes et galerie d’art. Il permet l’émergence de plusieurs générations d’artistes plasticiens renommés, peintres ou sculpteurs, comme Hector Hyppolite, Georges Liautaud ou Édouard Duval Carrié.

Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 affecte lourdement le Centre d’art. Après l’effondrement du bâtiment et le décès de sa directrice, Francine Murat, l’institution reste fermée au public pendant quatre ans.

C’est à l’occasion de ses 70 ans que le Centre d’art renait, en novembre 2014, avec des aménagements provisoires installés dans le jardin de l’espace historique. L’institution reprend alors ses activités auprès du public et des artistes : cours, conférences, rencontres, expositions. En parallèle, l’équipe travaille à la valorisation du patrimoine du centre, par la conservation et l’inventaire de sa collection d’œuvres, de photographies et des archives afférentes. Elle définit actuellement un projet complet de refondation et de développement du Centre d’art pour les années à venir.

Notre Mission

Le Centre d’art est fidèle à sa mission d’origine et l’enrichit pour s’adapter aux enjeux contemporains :

> Découvrir les talents, soutenir, former et accompagner les artistes haïtiens dans leur travail de création.

> Favoriser la création en la diffusant sur le marché de l’art et pour sortir les artistes de l’anonymat

> Conserver, documenter et valoriser les collections déjà conservées au Centre d’art.

> Mettre à disposition et transmettre le patrimoine lié aux arts visuels haïtiens.

La Gouvernance

  • Le Conseil d’Administration

Depuis la reunion exceptionnelle du conseil d’administration du 29 novembre 2014, en présence d’Antonio Joseph, membre fondateur du Centre d’art, le conseil d’administration du centre est composé des membres suivants:

Axelle Liautaud – présidente

Mireille Perodin Jérôme – vice-présidente

Daniel Dorsainvil – trésorier

Gisèle Fleurant – vice trésorière

Christine Audain Chenet- secrétaire

  • L’Équipe

Louise Perrichon Jean – Directrice Exécutive

Pascale Monnin- Directrice Artistique (mi-temps)

Marie Arago – Coordinatrice du Centre numérique (mi-temps)

Wendy Desert – Assistante polyvalente (administration, inscriptions, communication, photographies et video)

Gasner Francois – Assistant espace numérique

Love Mary Coqmar – Gestionnaire de ressources documentaires

Alex Bellefleur – Comptable (mi-temps)

  • Le Conseil Scientifique

Cette instance consultative, en cours de constitution, participe à la définition des orientations stratégiques. Elle est composée d’experts scientifiques nationaux et internationaux, choisis dans le monde des musées, le monde académique et parmi des personnalités sensibilisées à l’avenir d’Haïti, de son patrimoine et de sa création artistique.

ACTU > Murale en hommage à Préfète Duffaut et Félix Jean

Dans le cadre d’une collaboration entre le Centre d’art, la Emergent Vernacular Architecture LTD et la Croix Rouge Américaine, deux murales sont réalisées sur la Place de « Tapi Wouj » à Carrefour Feuilles, Port-au-Prince.

Cette oeuvre collective, conçue en hommage à l’artiste Préfète Duffaut et encadrée par l’artiste graffeur français, Bault, est réalisée par les artistes Lionel Saint Eloi, Pascale Monnin, Patrick Ganthier dit Killy, Pauline Grethen, Aland François Duffaut, Claude Juste, Gamal Jean Louis, avec la participation des jeunes talents du quartier Florence Joseph, Widelson Zol, Steeve Vilbrun, Samuel Pierre, Samson Pierre, Jonas, Render Peniac, Christopher Norville, Berkens St Fort, Moisol Emmanuel, Christine, Merzeant Stevens, Dinel Elie, Danielo Guillaume et Floreal Edsen entre le 29 juin et 7 juillet 2016.

Outre l’hommage rendu par cette murale, le Centre d’art a conçu deux panneaux didactiques, témoins de l’oeuvre des artistes Préfète Duffaut et Félix Jean.

 

murale place Tapi WoujFresque place Tapis Rouge

murale place Tapi Wouj 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COURS & ACTIVITÉS > Ateliers Juin 2016

Atelier de poterie précolombienne avec Lissa Jeannot et Atelier monotype et collagraphie avec KILLY

LissaAtelier de poterie précolombienne – Lissa Jeannot

Nbre de places : 14

Réalisation de petits objets en argile (perles, amulettes, petites sculptures) cuits selon une technique ancestrale (méthode de cuisson dans un simple trou dans le sol)

Samedi 4 juin de 10 am à 5 pm        –     Réalisation des pièces
Vendredi 10 juin de 4 pm à 6 pm     –     Cuisson des pièces
Samedi 11 juin de 4 pm à 6 pm         –     Récupération des pièces finies

Prix de l’atelier (matériel et repas le 4 juin inclus)
8000 Gourdes

Les inscriptions sont reçues jusqu’au jeudi 2 juin 2016 au Centre d’art.

 

Atelier Monotype et Collagraphie – KILLY

Nbre de places : 20

La Collagraphie est une technique d’impression avec superposition de matériaux. Ce terme est dérivé de collage et désigne une manière de coller des matériaux sur un carton pour créer une impression.Le monotype imprime sans gravure et produit un tirage unique. Encre typographique sur verre.

Samedis 18 et 25 juin 2016 de 10ham à 5hpm
À partir de 14 ans

Prix de l’atelier (matériel et repas du 18 et du 25 juin inclus)
4500 Gourdes

Les inscriptions sont reçues jusqu’au mercredi 15 juin 2016 au Centre d’art.

CONDITIONS
1 – Pour tous les cours, une inscription annuelle de 500 gourdes est requise.
2 – Toute participation doit être complètement acquittée avant le début des cours.

Télécharger le formulaire d’inscription

PORTAIL DE L’ART HAÏTIEN > OBIN Philomé

portrait de Philome ObinPhilomé Obin est un peintre haïtien né le 20 juillet 1892 (ou en 1891 selon d’autres sources) à Bas-Limbé, près de Cap-Haïtien. Il est issu d’une famille de sept enfants. Il commence à peindre en 1904 à l’âge de 12 ans. Jusqu’en 1944, il exerce plusieurs emplois comme vendeur de café, coiffeur ou comptable. Durant son temps libre, il s’adonne à la peinture de sujets religieux pour les églises locales et de scènes historiques pour des loges maçonniques. Beaucoup de ses œuvres des années 20 et 30, peintes sur ​​du carton ou des supports agglomérés, ont malheureusement été perdues.

 

En 1944, à l’ouverture du Centre d’art, Philomé Obin alors âgé de plus de 50 ans envoie à DeWitt Peters L’arrivée du président Roosevelt au Cap-Haïtien, une représentation du président américain lors de sa visite en Haïti. Le tableau symbolise la reconnaissance du peuple haïtien pour le rôle de Roosevelt dans la fin de l’occupation américaine en 1934. Ses œuvres seront peu remarquées jusqu’en 1945 où, sur la proposition du critique d’art cubain José Gomez Sicre, certaines de ses peintures sont envoyées à la Havane pour la première grande exposition d’artistes populaires haïtiens. Il devient dans les années qui suivent un des peintres les plus renommés d’Haïti avec l’artiste Hector Hyppolite.

 

Souhaitant former des élèves dans sa ville d’origine, Philomé Obin ouvre le 15 septembre 1945 une annexe du Centre d’art au Cap-Haïtien où, sous sa tutelle, des artistes locaux et certains membres de sa famille notamment son frère Sénèque Obin, ses fils Antoine et Télémaque Obin et son neveu Michel Obin seront formés et vont développer une pratique inspirée du maître. Parmi les autres peintres influencés par l’artiste, on peut citer Buffon Thermidor, Jean-Baptiste Bottex, Etienne Chavanne, Volvick Almonor ou encore Jean-Baptiste Jean.

 

Avec les artistes Castera Bazile, Préfète Duffaut, Rigaud Benoit et Wilson Bigaud, Philomé Obin participe en 1950 à la réalisation des fresques de la cathédrale Sainte-Trinité de Port-au-Prince, détruite depuis par le séisme de janvier 2010. Il y peint la Dernière Cène dans le transept Nord et une Crucifixion dans l’abside. Cette dernière montre un Jésus à la peau claire cloué sur une croix dans une rue de Cap-Haïtien.

 

Les sujets figuratifs de Philomé Obin illustrent la vie populaire haïtienne, des carnavals, des scènes religieuses ainsi que de nombreux évènements historiques liés à l’indépendance d’Haïti. Son style devient rapidement une référence dans la peinture haïtienne. L’artiste excelle dans les perspectives de rues, de maisons et d’intérieurs. Son sens géométrique de l’espace n’affecte pas les subtiles proportions de ses personnages. L’artiste utilise des couleurs vives et claires : des verts, du bleu ciel, des rosés et des jaunes.

 

Philomé Obin meurt au Cap-Haïtien en août 1986, à l’âge de 94 ans. Ses œuvres ont été exposées dans le monde entier et demeurent conservées dans d’importants musées comme le Milwaukee Art Museum dans le Wisconsin, le Brooklyn Museum et le MoMA de New York.

 

Expositions

Années 2010

– 2015, Les grands maîtres de la peinture populaire Haïtienne 1945-1970, Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), Port-au-Prince, Haïti.

– 2014, Haïti Deux siècles de création artistique, Grand Palais, Galeries Nationales, Paris.

 

Années 2000

– 2006, Allegories of Haitian Life, From the collection of Jonathan Demme, Bass museum of art: Miami, Etats-Unis.

– 2005, Encontros e reencontros na arte naif : Brasil Haïti / Rencontres et retrouvailles dans l’art naïf : Brésil – Haïti / Encounters and reenconounters in Naïve art : Brasil – Haïti, Ministério das relações exteriores, Brasilia.

– 2003, Synthèse I/ La peinture Haïtienne de la deuxième moitié du XXe siècle, Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), Port-au-Prince.

 2003, La peinture Haïtienne de la Deuxième moitié du XXe siècle, Museo Nacional de Bellas Artes, Colleccion de Arte Universal, La Habana, Cuba.

– 2000, Haitian Celebration, Coral Springs Museum of Art: South Florida, Etats-Unis.

 

Années 1990

– 1999, Les Premiers Primitifs, Musée d’Art Haïtien, Port-au-Prince, Haïti.

– 1998, Haïti: parfums de liberté, Le musée de Vicq, Vicq, Paris, France.

 1997, Masterworks in Haitian Art, The Lowe Art Museum University of Miami, Coral Gables, Florida, Etats-Unis.

 1997, Masterworks in Haitian Art, The Lowe Art Museum University of Miami, Coral Gables, Florida, Etats-Unis.

 1996, Masterworks in Haitian Art, The Craft and Folk Art Museum, Los Angeles, California, Etats-Unis.

 1996, Masterworks in Haitian Art, The Craft and Folk Art Museum, Los Angeles, California, Etats-Unis.

 1996, Masterworks in Haitian Art, Oklahoma City Art Museum, Oklahoma City, Oklahoma, Etats-Unis.

 1996, Masterworks in Haitian Art, Philarmonic Center for the Arts, Naples Florida, Etats-Unis.

– 1995, Masterworks in Haitian Art, AKRON Art Museum, Akron, Ohio, Etats-Unis.

– 1995, Masterworks in Haitian Art, Davenport Museum of Art, Davenport, Iowa, Etats-Unis.

– 1995, Haitian art in the permanent collection of the Davenport Museum of Art, Education Department, Davenport Museum of Art, Davenport, Etats-Unis.

– 1993, The joyful spirit: three generations of Haitian art, New Jersey Center for Visual Arts, New Jersey, Etats-Unis.

– 1992, A Haitian Celebration: Art and Culture, Milwaukee Art Museum, Wisconsin, Milwaukee, Etats-Unis.

– 1991, Les enfants d’abord, UNICEF, Musé d’art Haïtien du Collège Saint-Pierre, Port-au-Prince, Haïti.

 

Années 1980

– 1989, The many faces of Haitian painting, Milton Rhodes Gallery, Berkeley, Etats-Unis.

– 1988, Haïti, Art Naïf, Art Vaudou, Galeries Nationales du Grand Palais, Paris, France.

– 1985, Haitian Art, the legend and legacy of the naive tradition, Davenport Art Gallery, Davenport, Etats-Unis.

– 1985, Le Centre d’art, ses débuts, MUPANAH, Port-au-Prince, Haïti.

 1984, Through Haitian Eyes, Meridian House International, Washington, Etats-Unis.

– 1984, Through Haitian Eyes, Bacardi Art Gallery, Miami, Florida, Etats-Unis.

– 1983, Peinture Haïtienne, Musée international d’art naïf Anatole Jakovsky, Nice, France.

– 1983, En l’honneur des Héros de l’Indépendance Haïtienne (Masters of Haitian popular art), Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), Port-au-Prince, Haïti.

– 1983 (13 octobre – 25 novembre), Peintures haïtiennes : hier… et aujourd’hui, MUPANAH, Port-au-Prince, Haïti.

– 1982, L’art naïf Haïtien, Fort-Saint-Charles, Guadeloupe.

– 1982, Three Generations of Haitian Art, Allentown Art Museum of the Lehigh Valley, Allentown, Etats-Unis.

– 1980, Art Haïtien/esprit Noir, Davenport Art Gallery, Davenport, Etats-Unis.

 

Années 1970

– 1979, Haitian Paintings, PB Eighty-Four, New York, Etats-Unis.

– 1979, Haitian Art, New Orleans Museum of Art, New Orleans, Etats-Unis.

– 1978,  Haitian Art, Milwaukee Art Center, Wisconsin, Etats-Unis.

– 1978, Haitian art, The Brooklyn Museum, Brooklyn, Etats-Unis.

 1975, Pintura primitiva y moderna Haitiana,  Mexico, Mexique.

– 1974, Exposition à l’ORTF de Paris, collection privée ISSA el Saieh, Paris, France.

– 1973, Haitian painting: the naive tradition, the american federation of arts: New York, Etats-Unis.

 

Années 1960

– 1969, Haitian paintings, Parke-Bernet Galleries, New York, Etats-Unis.

– 1969, Kunst aus Haiti, Museum am Ostwall Dortmund, Dortmund, Allemagne.

– 1968, Art of Haiti and Jamaica, Art gallery, Center for inter-american relations, New York, Etats-Unis.

– 1965, Haitian artists, The student Center art gallery New Jersey, Etats-Unis.

– 1965, The Haitian Primitives, The Randolph Gallery, Houston, Etats-Unis.

– 1964, De Lusthof der Naiven, Museum Boymans Van Beuningen, Rotterdam, Hollande.

– 1964, Primitive Painters of Haiti, Art d’Haiti, Grove ST., New York, Etats-Unis.

– 1964, 20th century latin american naive art, Art Center in La Jolla, La Jolla, Etats-Unis.

– 1963, Selected Haitian paintings and sculptures, Newport, Etats-Unis.

– 1963, Selected Haitian paintings and sculptures, Faunce House Gallery of Brown University, Providence, Etats-Unis.

– 1961, Das Naive Bild der welt , Peinture naive du monde, Naive art of the world, Staatliche Kunsthalle Baden-Baden, Allemagne.

– 1961, Das Naive Bild der welt , Peinture naive du monde, Naive art of the world, Historisches MUSEUM Frankfurt am Main, Frankfurt, Allemagne.

– 1961, Das Naive Bild der welt , Peinture naive du monde, Naive art of the world, kunstverein Hannover, Allemagne.

 

Années 1950

– 1959, 5e biennale internationale du musée d’art moderne, Sao Paolo, Brésil.

– 1957, Haitian primitive paintings, St James’ Church, New York, Etats-Unis.

– 1956, Haitian Painting from private collections, Morgan State College, Baltimore, Etats-Unis.

– 1956, Contemporary Haitian paintings, The Santa Barbara Museum of art, Santa Barbara, California, Etats-Unis.

– 1954, 2e biennale hispano-américaine de l’art, La Havane, Cuba.

1954, La peinture contemporaine du Continent américain, 10e conférence Interaméricaine, Caracas, Vénézuéla.

– 1953, Peintures Haïtiennes, Musée d’Art, Légation d’Allemagne, Hamburg, Allemagne.

– 1952,  Pintura de Haïti, Galerie Reger, Mexico, Mexique.

– 1952, Haitian painting, La Havane, Cuba.

– 1952, Exposition-concours du Festival de Porto-Rico, Puerto Rico Visitors Bureau, San Juan, Porto-Rico.

– 1951, 50 pinturas haitianas, Palais national, Guatémala.

– 1950, 19 Schilders uit Haiti, Stedelijk Museum Amsterdam, Amsterdam, Hollande.

 

Années 1940

– 1949, Paintings from Haïti, James Vigeveno Galleries, Arizona, Etats-Unis.

– 1948, Haitian paintings, American British art Center, New York, Etats-Unis.

– 1947, Haitian popular paintings, The Union Nation Club, New York, Etats-Unis.

– 1947, Haitian popular painting, The American British Art Center, New-York, Etats-Unis.

– 1947, Haitian popular paintings, The Whyte Gallery, Washington, Etats-Unis.

– 1947,  Exposition de peinture latino-américaine, Pan American Union.

– 1946, Peintures Haïtiennes, American British Art Center, New York, Etats-Unis.

 1946, Exposition internationale de peinture, musée d’art moderne, UNESCO, Paris, France.

– 1945, 21e, 22e , 23e , 24e, exposition du Centre d’art, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1945, 16e exposition du CdA, tableaux de vacances, Le Centre d’art, Port-au-Prince, Haïti.

– 1945, Peinture populaire Haïtienne, La Havane, Cuba.

 

– Sd, Haitian Art, Streetworkers incorporated, New York, Etats-Unis.

 

Bibliographie

Ouvrages

 

– ANQUETIL Jacques, Haïti, l’artisanat créateur, Agence de coopération culturelle et technique, édition dessain et tolra : Paris, France. Février 1982.

– CHRISTENSEN Eleanor Ingalls, The art of Haiti, A.S. Barnes and co : Michigan, USA. 1975.

– DROT Jean-Marie, Journal de voyage chez les peintres de la fête et du vaudou en Haïti, Albert Skira, imprimeries réunies : Genève, Suisse. Septembre 1974.

Fondation culture création, 50 années de peinture en Haïti 1930-1980, tome 1, imprimerie Henri Deschamps : Port-au-Prince, Haïti. 2e trimestre 1995.

Galerie Georges Nader, Contemporary Haitian, art haitien contemporain : Barcelona, Espagne. 1971.

– HOFFMAN Larry G, Haitian art the legend and legacy of the naive tradition, Davenport art gallery : Iowa, Etats-Unis. 1985.

– LEREBOURS Michel Philippe, Haïti et ses peintres de 1804 à 1980, souffrances et espoirs d’un peuple, tome 1, l’imprimeur II : Port-au-Prince, Haïti. 2e trimestre, novembre 1989.

LEREBOURS Michel Philippe, Haïti et ses peintres de 1804 à 1980, souffrances et espoirs d’un peuple, tome 2, l’imprimeur II : Port-au-Prince, Haïti. 2e trimestre, novembre 1989.

– NADAL-GARDERE Marie-José, BLONCOURT Gérald, La peinture Haïtienne / Haitian Arts, éditions Nathan : Paris, France. 1986.

– PATAKI Eva, Haitian painting, art and kitsch, Adams press : Chicago, illinois, USA. 1986.

– THOBY-MARCELIN Philippe, Art in latin america today, Haiti, Pan American Union : Washington, D.C. 1959.

– RODMAN Selden, The Miracle of Haitian Art, Doubleday, Université du Michigan : New York. 1ère édition 1974.

– RODMAN Selden, Where Art is Joy. Haitian Art: The first forty years, Ruggles de Latour : New York. 1988.

– STEBICH Ute, Haitian Art, the brooklyn museum, Harry N. Abrams publishers : New York. 1978.

– STEBICH Ute, kunst aus Haiti, Milwaukee art museum : New York. 1992.

– TANZER Ivan G, Modernos Primitivos Haiti : color y magia, contini galeria de arte : Caracas, Vénézuéla. 1996.

– THOBY-MARCELIN Philippe, Art in latin america today, Haiti, Pan American Union : Washington, D.C. 1959

– WILLIAMS Sheldon, Voodoo and the art of Haiti, Morland Lee Ltd : Englad. 1969.

 

Catalogues d’exposition

– Haïti : Art naïf, Art vodou, galerie National du Grand Palais. Paris, France. 1988.

Haïti, deux siècles de création artistique, Réunion des Musées nationaux – Grand Palais, galeries nationales : Paris. 19 novembre 2014-15 février 2015.

Peinture Haïtienne, Musée international d’art naïf Anatole Jakovsky : Nice. 19 février-29 avril 1983.

The joyful spirit : Three generations of Haitian Art. New Jersey Center for visual arts. New Jersey, USA, 12 septembre-24 octobre 1993.

Haitian art in the permanent collection of the Davenport Museum of Art, Education Department, Davenport Museum of Art, fall 1995.

Haitian Celebration, Coral Springs Museum of Art : South Florida. 5 mai au 16 juillet 2000.

– Encontros e reencontros na arte naif : Brasil – Haiti / Rencontres et retrouvailles dans l’art naïf : Brésil – Haïti / Encounters and reenconounters in Naïve art : Brasil – Haiti : Brasilia : Ministério das relações exteriores. 2005.

– Allegories of Haitian Life, from the collection of Jonathan Demme, Bass museum of art : Miami. 19 mai au 23 juillet 2006.

– Pintura Primitiva y Moderna Haitiana, Museo de arte moderno, instituto nacional de bellas artes, imprenta madero, S.A. : Mexico, D.F. Décembre 1975, Janvier 1976.

– Haittian painting: the naive tradition, the american federation of arts : New York. 1973.

 

Webographie

http://www.haiti-reference.com/notables/getperson.php?personID=I87&tree=Arts

http://www.chigoha.com/artist-galleries/philome-obin/