fr | en

LE CENTRE D’ART > Qui sommes-nous ?

Le Centre d’art est une institution culturelle crée en 1944 et reconnue d’utilité publique en 1947 qui œuvre à la promotion de la creation artistique d’Haiti. Il est un lieu de reference a partir de valeurs patrimoniales conservées.

Crée sous l’impulsion de l’aquarelliste américain DeWitt Peters, et d’intellectuels haïtiens, dont notamment Maurice Borno, Albert Mangonès, Geo Remponeau ou Jean Chenet, elle émerge alors qu’il n’existe pas encore de galeries d’art ni d’école publique d’art en Haïti. Initialement conçu comme un espace de formation et de production pour les artistes, le Centre devient rapidement une référence pour la diffusion de l’art haïtien.

Le Centre d’art permet l’émergence de plusieurs générations d’artistes plasticiens renommés, peintres ou sculpteurs, comme Hector Hyppolite, Georges Liautaud ou Édouard Duval Carrié.

Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 affecte lourdement le Centre d’art. Après l’effondrement du bâtiment et le décès de sa directrice, Francine Murat, l’institution reste fermée au public pendant quatre ans.

C’est à l’occasion de ses 70 ans que le Centre d’art renait, en novembre 2014, avec des aménagements provisoires installés dans le jardin de l’espace historique. L’institution reprend alors ses activités auprès du public et des artistes : cours, conférences, rencontres, expositions. En parallèle, l’équipe travaille à la valorisation du patrimoine du centre, par la conservation et l’inventaire de sa collection d’œuvres, de photographies et des archives afférentes. Le Projet scientifique et culturel du Centre d’art a été rédigé en 2016 et le Centre d’art projette de rencontruire durablement ses infrastructures d’ici 2020.

Notre Mission

Le concept d’aujourd’hui s’inscrit dans la continuité du concept d’origine. Ses missions sont la formation, le soutien à la création, la diffusion, la commercialisation et la recherche

> Découvrir les talents, soutenir, former et accompagner les artistes haïtiens dans leur travail de création.

> Favoriser la création en la diffusant sur le marché de l’art et pour sortir les artistes de l’anonymat

> Conserver, documenter et valoriser les collections déjà conservées au Centre d’art.

> Mettre à disposition et transmettre le patrimoine lié aux arts visuels haïtiens.

La Gouvernance

  • Le Conseil d’Administration

Depuis la reunion exceptionnelle du conseil d’administration du 29 novembre 2014, le conseil d’administration du Centre est composé des membres suivants:

Axelle Liautaud – présidente

Mireille Perodin Jérôme – vice-présidente

Daniel Dorsainvil – trésorier

Gisèle Fleurant – vice trésorière

Christine Audain Chenet– secrétaire

Le Conseil Scientifique

Cette instance consultative participe à la définition des orientations stratégiques. Elle est composée d’experts scientifiques nationaux et internationaux, choisis dans le monde des musées, le monde académique et parmi des personnalités sensibilisées à l’avenir d’Haïti, de son patrimoine et de sa création artistique. Ses membres sont:

Carlo Celius – Historien et historien de l’art, chargé de recherche au CNRS (France), rattaché a l’Institut des mondes africains (Paris)

Yolanda Wood – Chercheuse, historienne et critique d’art, elle fonde en 1985, la chaire d’Histoire de l´Art de la Caraïbe de l’Université de La Havane. Elle dirige le Centre des etudes de la Caraibes de la Casa de Las Americas (Cuba) et enseigne aujourd’hui l’histoire de l’art a Mexico.

Anthony Bogues Barrymore, Asa Messer Professor of Humanities and Critical Theory Director, Center for the Study of Slavery & Justice. Professor, Africana Studies. Brown University. Honorary Professor , University of Cape Town

Andre Delpuech anciennement conservateur général du patrimoine, Responsable de l’Unité patrimoniale des collections des Amériques, Musée du Quai Branly. Aujourd’hui directeur du Musee de l’Homme (au sein du museum d’histoire naturelle) – Paris

Veerle Poupeye – directrice de « The National Gallery of Jamaica”, specialiste de l’art caribeen

Françoise Dalex, responsable master II documentation et régie des collections à l’école du Louvre/ responsable du centre de ressources du Centre de recherches Dominique Vivant Denon, musée du Louvre

Lorraine Mangones, directrice de la FOKAL

Philippe Loïc Jacob – president du CA d’Ecoemballage- membre fondateur Fondation Daniel et Nina Carasso-  et president Fondation pour le Rayonnement de l’art Haitien

Laurent Dubois- spécialiste de l’histoire et de la culture du monde Atlantique, les Caraïbes et en particulier Haïti. Directeur de la faculté du Forum for Scholars et Publics de l’Université Duke

Edwidge Danticat, auteure

L’equipe

Louise Perrichon Jean – directrice éxécutive – en charge du projet de renaissance du Centre d’art depuis novembre 2013

Judith Michel – responsable pédagogique et soutien à la creation artistique

Alex Bellefleur – administration et comptabilité

Florence Conan – responsable des collections

Wendy Desert – chargée des publics et de la communication

Love Mary Coqmar – gestionnaire des ressources documentaires

Gasner Francois – assistant regie et logisitique

 

 

ACTU > Conférence - La collection du Centre d'art

La collection du Centre d’art :  enjeux de conservation et de valorisation d’un patrimoine

Le mardi 25 avril 2017 à 6h pm

 

Créé en 1944 sous l’impulsion de l’aquarelliste américain DeWitt Peters et d’intellectuels haïtiens, le Centre d’art est une institution reconnue d’utilité publique depuis 1947. Initialement conçu comme un espace de formation et de production pour les artistes, il devient rapidement une référence pour la diffusion de l’art haïtien et constitue au fil du temps une importante collection d’oeuvres.

Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 affecte lourdement le Centre d’art. Après l’effondrement du bâtiment, les collections sont en grande partie sauvegardées. Après sa réouverture au public en 2014, l’institution lance en 2015 un chantier des collections en partenariat avec l’École du Louvre de Paris.

Florence CONAN dressera un état des lieux des diverses missions relatives aux collections du Centre – des enjeux liés à l’inventaire (base de données et numérisation), à la conservation des oeuvres en passant par la recherche et la valorisation des collections.

Diplômée des Masters de Muséologie et de Conservation du patrimoine de l’Ecole du Louvre à Paris, Florence Conan a occupé pendant un peu plus d’un an le poste de responsable des collections au Centre d’art.

COURS & ACTIVITÉS > Cours d’art pour enfants Fev-Juin 2017

Cours d’art pour les 5-8 ans – Florence Conan – artiste, diplômée de l’école du Louvre (Paris)

Cours d’art ludiques qui explorent différentes techniques et matériaux. Ce cours présente aussi des artistes internationaux ou des périodes de l’art comme thème, base à la créativité des enfants. C’est une manière pédagogique de mêler un apprentissage formel à un épanouissement créatif.

jeudis de 3h à 5h pm

500 HTG inscription annuelle au Centre

5000 HTG


Cours d’art pour les 9-14 ans – John Charles – enseignant, artiste, fondeur

Sensibilisation aux différentes techniques artistiques comme la peinture, le dessin, le frottage/grattage/collage tout en explorant matériaux traditionnels, peintures, dessin mais aussi des matériaux de récupération, objets trouvés, papier, plastiques et bois. Les thèmes sont tous connectés avec l’œuvre d’artistes ou des périodes d’art et permettent ainsi d’inculquer certaines connaissances d’histoire de l’art tout en créant. Travail individuel et en groupe alterné….

mardis de 3h30 à 5h30 pm

500 HTG inscription annuelle au Centre

5000 HTG

PORTAIL DE L’ART HAÏTIEN > CHENET Burton

« Je pense qu’il est de mon devoir de créer un art à travers lequel les autres peuvent pénétrer la culture haïtienne, de savoir combien est immensément riche le peuple haïtien, malgré les statistiques qui nous classent au nombre des pays les plus pauvres du monde. »

                                                                                                           Burton CHENET(sources combinées).

 

BurtonChenetBurton Chenet est né le 22 janvier 1958 à Suffern dans l’état de New-York, d’un père haïtien et d’une mère américaine. Sa vie et son travail sont fortement influencés par cette double appartenance culturelle. Il s’épanouit, se construit en effet entre ces deux pays : les États-Unis où il fait une partie de son apprentissage artistique, et Haïti où il vit son enfance, puis, où il s’installe avec sa femme Christine et ses deux filles Iris et Jasmine.

Passionné par la peinture, Burton Chenet prend le pinceau pour la première fois dans les années 70, inspiré par l’expressionnisme abstrait des années 50. Burton désire libérer la peinture de manière à ce que l’image produite soit le reflet total de sa personnalité. Il trouve dans cette approche une forme d’introspection qui lui permet d’exprimer avec un maximum de force ses expériences personnelles. En 1978, Burton Chenet commence à fréquenter le Centre d’art. Il y tisse alors des liens avec les artistes Jasmin Joseph, Rigaud Benoit et Murat Brierre.

A partir de 1980, il reprend la direction des États-Unis pour compléter sa formation artistique au Thiel College, Liberal Arts (Pennsylvanie) puis au  School of Visual Arts à New York. En 1985, il reçoit le prix Doolittle de l’Indian Mountain School (Connecticut) avant d’intégrer, jusqu’en 1991, un poste de professeur à l’École Nationale des Arts (ENARTS) de Port-au-Prince. De 1980 à 2000 Burton se joint à mis-temps à la boutique artisanale de sa famille appelée  »Ambiance » . Cette boutique expose des œuvres artisanales collectées à travers Haïti et le monde par sa mère Nancy Chenet qui est une passionnée de la culture et de l’art qu’elle découvre au Centre d’art. Burton Chenet arrive à conserver une indépendance créatrice, loin des galeries commerciales et ouvre son propre atelier,  »Ambiance Design Studio » en 1985.

Progressivement, son propre style s’affirme, dans un savant mélange d’influences culturelles haïtiennes et d’art moderne new-yorkais. Ses maîtres sont tout autant des artistes haïtiens comme Robert Saint-Brice, Georges Liautaud que des artistes expressionnistes américains comme Jackson Pollock, Willem De Kooning, Mark Rothko et James Perigord le cousin germain de sa mère avec qui il entretient une relation étroite. Très rapidement, Burton Chenet s’est imposé comme un des pionniers dans la fusion de l’art haïtiano-américain. De la tradition haïtienne et de la peinture naïve, il puise la couleur, l’imaginaire fantastique et les symboles vaudou : cœurs, serpents, croix, oriflammes, vévé. Il s’inspire également des représentations folkloriques de l’art populaire : scènes de fête, mardi gras. Ses sujets, riches en codes et en portée symbolique, s’insèrent dans un espace pictural parfois très structuré, inspiré des compositions de fers découpés. Sa palette riche alterne entre des aplats de couleurs pures et vives et des surfaces de touches plus impressionnistes. Les œuvres de Burton, plus conceptuelles que narratives, plus émotionnelles qu’intellectuelles, s’inscrivent dans la tradition de la peinture dite naïve tout en développant une esthétique moderne et une volonté d’expression plus personnelle.

La variété dans l’œuvre de Burton Chenet fait son intérêt. Sa peinture qui attire, intrigue et soulève des réflexions et des interrogations, demande que le visiteur trouve lui-même les clés qui ouvrent les portes closes de son univers artistique.

 
En mars 2012, à l’âge de 54 ans, la vie de Burton Chenet s’arrête brusquement. Il est assassiné dans sa résidence à Turgeau, à Port-au-Prince.

EXPOSITIONS INDIVIDUELLES

Année 2010

– 2016, Rétrospectives, Hommage à Burton Chenet, Maison Dufort, Port-au-Prince, Haïti.

– 2010, Collection à travers les temps, Résidence Chenet, Port-au-Prince, Haïti.

 
Année 2000

– 2000, 237e exposition du Centre d’art, Le Centre d’Art, Port-au-Prince, Haïti.

 
Année 1990

– 1995, 19e anniversaire de Ambiance Store, coté jardin, nouvelles œuvres d’art de Burton Chenet, Ambiance, Cap-Haïtien, Haïti.

– 1994, Gods and Loats, Artspace / Virginia Miller Galleries, Coral Gables, Floride, États-Unis.

– 1991, L’artiste du mois, Musée du Panthéon National Haïtien, (MUPANAH), Port-au-Prince, Haïti.

– 1991, L’artiste du mois, Gallery Malraux, Los Angeles, Californie, États-Unis.

 
Année 1980

– 1987, Charisma, Ambiance store, Port-au-Prince, Haïti.

– 1986, Heritage, Corail bar/restaurant, Pétion-ville, Port-au-Prince, Haïti.

– 1985, 197e exposition du Centre d’art, Paradis, Le Centre d’Art, Port-au-Prince, Haïti.

 

 EXPOSITIONS COLLECTIVES

Année 2000

– 2007, Vols d’oiseaux, Galerie Nader, Pétion-Ville, Port-au-Prince, Haïti.

– 2001, Signes/écritures, Fondation AfricAmerica, Centre Culturel, Pacot, Port-au-Prince, Haïti.

– 2001, 237e exposition du Centre d’art, Le Centre d’Art, Port-au-Prince, Haïti.

– 2001, Exposition de groupe, Caribbean/Latin American Art Foundation Inc, St Croix, Virgin Islands, États-Unis.

 
Année 1990

– 1998, Formes et couleurs sur papier, MUPANAH/Institut Français, Port-au-Prince, Haïti.

– 1998, Haitian Art and Vodou, The Rettreti Art Center, Punkaharju, Finland.

– 1998, Mexic Art Museum, Austin, Texas

– 1998, Droit de l’homme, Utopie, Défi, Réalités, Musée du Collège Saint-Pierre, Port-au-Prince, Haïti.

– 1997, Renouvellement-Continuité, Musée d’Art Haïtien du Collège Saint-Pierre, Port-au-Prince, Haïti.

– 1997, Le corps et l’espace, Les Ateliers Jean-René Jérôme, Port-au-Prince, Haïti.

– 1996-1997, Œuvres récentes de Burton Chenet, Restaurant chez Gérard, Pétion-Ville, Port-au-Prince, Haïti.

– 1996-1997, 3e biennale de la peinture de la caraïbe et de l’Amérique centrale, Museo de Arte Moderno, Santo Domingo, République Dominicaine.

– 1996, Un monde à partager, Inter-Peinture, Restaurant Chez Gérard, Pétion-Ville, Haïti.

– 1996, Volupté, Galerie Bourbon-Lally, Pétion-Ville, Port-au-Prince, Haïti.

– 1996, Nature et environnement, Galerie Marassa, Pétion-Ville, Port-au-Prince, Haïti.

– 1995, Exposition culturelle : 25e session of the OEA, Club Mediterranean, Haiti.

– 1995, Art Haitien Contemporain, Centre Wilfredo Lam, Havana, Cuba.

– 1995, Contemporary Expressions of Haitian Art, Alyans Atizay Ayisien, South Florida Art Center, Miami.

– 1994, Gallery pa nou, New-Canaan, Connecticut, États-Unis.

– 1994, Contemporary Art from Hispanola, Lambert – Voight Fine Art, Miami, Floride, États-Unis.

– 1992, Le Symbolisme de la Croix, Hommage à Georges Liautaud, Musée d’Art Haïtien du Collège Saint-Pierre, Port-au-Prince, Haïti.

– 1992, Exposition de groupe, Galerie Marassa, Pétion-ville, Port-au-Prince, Haïti.

– 1992, Dépouillement, Galerie Marassa, Pétion-ville, Port-au-Prince, Haïti

– 1992, Myths redefined : Contemporary Art from Haïti, Mexic-Arte Museum, Austin, Texas, États-Unis.

– 1990, Abstractrions, Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), Port-au-Prince, Haïti.

– 1990, Modern Haitian Masters, Gallery Malraux, Los Angeles, Californie, États-Unis.

 
Année 1980

– 1989, Quinzaine de l’ENARTS, Institut Français, Port-au-Prince, Haïti.

– 1988, Regard sur Haïti, Théâtre d’existence, Fort-de-France, Martinique.

– 1988, Works on paper. Musée du Panthéon National Haïtien, Port-au-Prince, Haïti.

– 1985, Variation en noir et blanc, Gingerbread Boutique, Port-au-Prince, Haïti.

– 1984, School of Visual Arts Gallery, New York, États-Unis.

– 1983, School of Visual Arts Gallery, New York, États-Unis.

– 1982, School of Visual Arts Galleries, New York, États-Unis.

– 1980, Sampsons Art Gallery, Theill College, Greenville, Pennsylvanie, États-Unis. 

 
Année 1970

– 1979, Sampsons Art Gallery, Theill College, Greenville, Pennsylvanie, États-Unis.

– 1978, Trinity Pawling School.

 

– Sd, VIIIe festival antropologico de Culturas Afroamericanas, Haïti como Hilo Conductor del Arte Caribeno, aportaciones Culturales Haitianas, Centro Cultural de la embajada de Espana en Republica dominicana, République Dominicaine.

 

BIBLIOGRAPHIE

– ALEXIS, Gérald. Peintres Haïtiens, Édition Cercle d’Art : Paris, France, 2001.

– ALEXIS, Gérald. Artist of the month : Burton Chenet, Magazine Information du MUPANAH : Port-au-Prince, février-janvier 1991.

– ALEXIS, Gérald. L’artiste du mois, Le Matin : Port-au-Prince, Haïti, février 1991

– ALEXIS, Gérald. Haitian Art : The Dirty Goat, Host Publication : Austin, Texas, États-Unis. 1988.

– ALEXIS, Gérald. Religion and Art in Haïti, Punkaharju, Finland, 4 juin 1998.

– ALEXIS, Gérald. Droits de l’homme, Utopie, Défi, Réalités, UNESCO, Haïti.

– AUGUSTIN, Gary. Burton Chenet : Entre Tradition et Modernité, Le Matin : Port-au-Prince, Haïti, 2001.

– AUGUSTIN, Gary. Le privilège de voir… Cultura, Galerie Revue : Port-au-Prince, Haïti, mai 1992.

– AUGUSTIN, Gary. L’énergie créatrice de Burton Chenet, Le Matin : Port-au-Prince, Haïti, 24 janvier 1991.

– ASHABRANNER, Brent. To seek a better world Cobblehill/Dutton, New-York.

– BONCY, Ralph. 197e exposition du Centre d’art, Le Matin : Port-au-Prince, Haïti, novembre 1985.

– BORLENGHI, Robert. Modern Haitian Masters, Gallery Malraux : Los Angeles, Californie, États-Unis, novembre 1990.

– DAMIAN, Carol. Haitian Art today, Art Nexus, Miami, Floride, janvier-mars 1996

– DAMIAN, Carol. Contemporary expressions of Haitian Art, Miami, Floride, mars 1995

– JOLICŒUR, Aubelin. La 197e exposition du Centre d’Art avec un « one man show » de Burton Chenet, Le Nouvelliste, 15 novembre 1985.

– KOHEN, Helen. Panel discussion avec Édouard DUVAL-CARRIE, Mexic Arte Museum, Austin, 26 septembre 1992.

– KOHEN, Helen. The Art and Soul of Haïti, The Arts, Miami Herald : Miami, avril 1993.

– KOHEN, Helen. Simplicity is stylistic for Haitian Artists, Time Out, Austin American States Man, Austin, Texas, 17 octobre 1992.

– KOHEN, Helen. Haitian exhibit at MexicArte Down, Home Voodoo, Artview, The Austin Chronicle, Austin, Texas, 20 novembre 1992.

– LEGRACE, Benson. Burton Chenet. Lieu Poetic, The Haitian Times : Port-Au-Prince, Haiti, décembre 2001.

– MURAT, Francine. Burton Chenet : A World for Sharing, Le Centre d’Art : Port-au-Prince, Haïti, mars 2001.

– MURAT, Francine. Dossier de presse, Gallery Malraux, Los Angeles, Californie, octobre 1991.

– NB magazine, Loisirs, avril 2016, # 5 : Pétion-Ville, Port-au-Prince, Haïti.

– SAINT ÉLOI, Rodney. Burton Chenet : La Peinture tout comme la Vie, Le Nouvelliste : Port-au-Prince, Haïti, 22 janvier 1991.

– SAINT ÉLOI, Rodney. Peintre du mois, Le Nouvelliste : Port-au-Prince, Haïti, février 1991.

 

Catalogues d’exposition

– CHENET Burton. Un monde à partager, collection inter-peintures : Port-au-Prince. 2000.

– DE TOLENTINO, Marianne. Haïti Como Hilo Conductor del Arte Caribéno. Aportaciones Culturales Haitianos : Santo-Domingo, Dominican Republic.

– BORLENGHI, Robert. Modern Haitian Masters, Gallery Malraux : Los Angeles, novembre 1990.

– MURAT, Francine. Burton Chenet: A World for Sharing, Le Centre d’Art : Port-au-Prince, Haïti, mars 2001.

 

WEBOGRAPHIE

http://burtonchenet.com/index.php

https://fr.wikipedia.org/wiki/Burton_Chenet

http://www.lesateliersjerome.com/burton-chenet/

http://www.hpnhaiti.com/site/index.php/politique/5783-haiti-insecurite-assassinat-mardi-soir-du-peintre-burton-chenet

http://papalagi.blog.lemonde.fr/2012/03/21/le-peintre-haitien-burton-chenet-aurait-ete-assassine/

http://www.alterpresse.org/spip.php?article12578#.VsezIkbIv5c

http://amourcreole.com/his-art-will-last-in-memory-of-burton-chenet/

http://repeatingislands.com/2012/03/24/murder-of-renowned-haitian-american-artist-burton-chenet/

http://www.espaceloas.com/Fondation.html

http://www.espaceloas.com/Fondation.html

 

 VIDEO/FILMO-GRAPHIE

– https://www.youtube.com/watch?v=7Glpz81BGTQ

 

 

 

 

.